Baby-sitting: donnez leur chance aux jeunes!

Bien qu'assez sceptiques au début, nous sommes aujourd'hui très heureux de pouvoir, de temps à autre, faire appel à une jeune baby-sitter. Nos enfants l'adorent, et ça les change des grands-parents et des parrains et marraines. Que demander de plus?

Quand elle était jeune, ma femme était bien contente de pouvoir se faire un peu d'argent de poche en gardant des enfants, et il était clair pour nous en devenant parents que nous voulions, nous aussi, offrir cette possibilité à un adolescent. Mais il faut bien l'avouer, la perspective de confier nos bouts de chou à un jeune de 13 ou 14 ans nous inquiétait un peu, malgré l'expérience de ma femme. Et s'il arrivait quelque chose?

Pour cette raison, nous avions à cœur de trouver une personne ayant suivi des cours de baby-sitting, dispensés par la Croix-Rouge suisse par exemple. C'était justement le cas de Sara, la fille d'une de nos connaissances, ce qui nous a évité de devoir passer par un service de garde d'enfants. Nous avons commencé par prévoir un après-midi ensemble pour apprendre à nous connaître. Entre Sara et les enfants, le courant est très vite passé. Nous avons donc rapidement organisé un repas à l'extérieur et avons confié nos enfants à leur nouvelle baby-sitter pour la soirée. Bilan: tout s'est très bien passé, et nous avons donc décidé de refaire appel à Sara par la suite.

Pour nos enfants, elle est un peu comme une copine plus âgée qui se consacre entièrement à eux. Et ça, ils adorent! Mais ils ont aussi remarqué qu'elle manquait d'expérience et en ont profité pour la tester... Après une soirée, Sara a commencé à se sentir très mal à l'aise lorsque les enfants nous ont raconté qu'elle leur donnait maintenant un deuxième dessert après le repas et qu'elle les autorisait à jouer sur l'iPad avant d'aller au lit. Sara avait atteint ses limites. Heureusement, un après-midi tous ensemble a suffi à lui redonner confiance.

Avec des enfants de quatre et six ans, les instants de tranquillité, et surtout les tête-à-tête en amoureux, se font rares; pour que nous puissions prendre un peu de temps pour nous, nous faisons appel à Sara une fois par mois. Elle est rémunérée au tarif fixé par la CRS.

Une chose est sûre: avoir recours à une baby-sitter a beaucoup apporté à notre famille, et nous ne pouvons que vous recommander de faire de même! Cela permet aussi de «décharger» les grands-parents, les parrains et les marraines. Et en plus, les enfants adorent passer du temps avec Sara... et Sara avec les enfants!

Andreas, blogueur Hello Family