Les enfants et les légumes

Il y a ce type d'enfants qui adore les blettes, le pak-choi et le kale. Il y a ceux qui aiment bien croquer de temps en temps dans une carotte ou un concombre. Et puis il y a les autres. Ceux qui font un blocage à la seule pensée de devoir manger des légumes.

Des recettes pour faire aimer les légumes aux enfants

C'est ennuyeux, parce qu'il faut bien que leurs nutriments soient absorbés d'une manière ou d'une autre par l'enfant. Voici 10 conseils pour surmonter l'aversion de certains enfants pour les légumes.

  • Cacher les légumes. Ce qui n'a pas l'apparence d'un légume n'en est pas un. Coupés en morceaux minuscules et mélangés à un risotto, les légumes arrivent «à passer», particulièrement si le repas s'accompagne d'une discussion intéressante en famille.
  • Les plus créatifs pourront découper une carotte en crocodile, ou tailler un cœur dans un chou rave. En effet, c'est parfois l'aspect peu attrayant des légumes qui empêche l'enfant de s'y attaquer avec appétit.  
  • Beaucoup d'enfants n'aiment pas les légumes cuits. Mais si vous préparez à vos petits une belle assiette de crudités (poivrons, tomates cerises, concombre, carottes, etc.) en guise de sympathique «apéro», il y a de fortes chances qu'ils en mangent. 
  • Ne proposez pas de menu alternatif. Les enfants ont besoin de plusieurs essais avant d'apprécier des goûts nouveaux. Variez les préparations et demandez à votre enfant ce qu'il aime, ou ce qu'il aimerait goûter. 
  • Proposez à votre enfant de vous aider à cuisiner. En s'impliquant dans la préparation des aliments, l'enfant pourrait être davantage motivé à goûter le plat qu'il a cuisiné. 
  • Concluez un marché avec votre enfant. Il a le droit de choisir tout seul, disons, deux menus par semaine, mais en contrepartie, il doit goûter à tous les autres. Autre possibilité: il a le droit d'utiliser un «joker» par semaine où il ne sera pas obligé de goûter et où il pourra avoir une tartine de pain à la place. Laissez libre cours à votre créativité en matière de négociations!
  • Potages de légumes: moulinés jusqu'à devenir méconnaissables, avec un peu de crème fraîche, ça devient un velouté. Si l'enfant vous questionne sur la nature exacte de ce potage, donnez-lui un nom fantaisiste: soupe de pirate, potage des princesses ou encore velouté des coureurs automobiles, selon les affinités.
  • Pour tromper l'ennemi, rien de tel qu'une sauce aux légumes pleine de vitamines pour accompagner des pâtes. La plupart des enfants aiment les pâtes et mangeront donc aussi la sauce sans faire le détail. Sauf si l'enfant aime manger ses pâtes sans sauce. Dans ce cas, ça devient plus compliqué. 
  • A l'aide d'un taille-légumes en spirale, découpez des spaghettis de carottes ou de courgettes et mélangez-les aux vrais spaghettis. Ça pourrait passer inaperçu.
  • Les smoothies verts, servis dans d'élégants verres opaques, sont de vraies bombes nutritives. Mélangez discrètement au smoothie de fruits quelques feuilles d'épinards ou de kale et appelez-le «potion magique», car franchement, qui refuserait de boire de la potion magique?

Nadja, la blogeuse de Hello Family