Mettre les enfants à contribution

Lorsque j'étais petite, il était tout à fait naturel de donner un coup de main à la maison. Avec mon frère, nous étions chargés à tour de rôle de mettre le couvert, de débarrasser la table ou encore de faire la vaisselle. C'était une semaine lui, une semaine moi.

Si nous n'avions pas le temps ou l'envie d'accomplir nos tâches les jours où nous étions de corvée, ou si nous avions un pansement au mauvais endroit, nous nous faisions des bons qui nous permettaient de nous faire remplacer. En grandissant, j'ai commencé à repasser les chemises. Et c'est aussi à nous qu'incombait le ménage. Nous nous considérions comme une équipe, sauf peut-être quand il s'agissait de nettoyer la cuvette des toilettes.

Et c'est aussi ce qu'est notre famille aujourd'hui: une équipe. Demander aux enfants de mettre la main à la pâte, c'est leur apprendre à devenir autonomes. La période pendant laquelle ils aident spontanément leurs parents étant relativement courte, il est important de les initier suffisamment tôt aux différentes tâches domestiques du quotidien (poussière, assiettes sales, restes de dentifrice dans le lavabo, etc.).

Les petits enfants (à partir de 3 ou 4 ans) peuvent s'acquitter de différentes tâches:

  • Aider à mettre le couvert
  • Aider à débarrasser ou au minimum apporter leur assiette à la cuisine
  • Laver les fruits, les légumes et la salade
  • Arroser les plantes
  • Garnir quiches et pizzas, touiller les sauces, décorer les gâteaux
  • Etendre le linge sur un petit séchoir, plier le linge ou du moins essayer (p. ex. culottes et chaussettes)
  • Vider la boîte aux lettres (sans nécessairement porter les gros colis)
  • Remplacer les linges de toilette
  • Enlever la poussière

Cela ne veut évidemment pas dire que nous pouvons mettre les pieds sous la table, siroter du thé et feuilleter un magazine pendant que les enfants s'activent. Le mieux est de faire une liste des choses à faire, de définir avec les enfants les tâches dont ils vont dorénavant devoir s'acquitter et de leur en confier une ou deux pour commencer. 

Il n'y a rien que les enfants plus âgés ne soient capables de faire. Là aussi, vous pouvez définir avec eux les tâches qui leur reviennent. Pour toutes celles qui sortent un peu de l'ordinaire (ramasser les feuilles mortes, pelleter la neige, etc.), on peut prévoir une petite rémunération. 

Si les enfants sont généralement très motivés à faire leur part au début, ils finissent tôt ou tard par se lasser. Tout comme les adultes d'ailleurs... Pourtant, il faut bien que quelqu'un s'y colle. On peut donc réfléchir avec les enfants à la façon dont ils seront sanctionnés s'ils ne s'acquittent pas de leurs obligations. Les priver partiellement de télé, d'iPad ou de console de jeux peut constituer une motivation supplémentaire.

Même lorsque la répartition des tâches est définie, un petit rappel de temps à autre ne fait jamais de mal ni aux petits, ni aux grands…Et dire merci à nos enfants est également très important!

Nadja, bloggeuse Hello Family