Le casse-tête des devoirs

Pour les parents et les enfants, les devoirs peuvent être une véritable pomme de discorde. Si certains enfants font leurs devoirs sans la moindre difficulté, d'autres ne font que jurer intérieurement (et parfois à voix haute!) parce qu'ils sont dépassés face à cette montagne de travail à abattre.

En règle générale, il faudrait laisser les enfants faire leurs devoirs tout seuls. Leur donner un petit coup de pouce et créer un climat propice peut toutefois les aider à faire leurs devoirs sereinement et sans stress inutile.  

  • L'endroit. L'endroit pour les devoirs doit être calme, ordonné et lumineux. Le bureau dans la chambre semble idéal à première vue. Pourtant, le meilleur endroit pour faire ses devoirs n'est pas nécessairement la chambre à coucher. Beaucoup d'enfants aiment faire leurs devoirs auprès de leurs parents, que ce soit à la table de la cuisine, au salon ou au bureau. Parlez avec votre enfant afin de déterminer l'endroit où il se sent le mieux et où il peut travailler de manière concentrée. 
  • L'atmosphère. Si votre enfant ne parvient pas encore à résoudre des calculs très simples ou trébuche sur chaque mot en lisant, gardez votre calme! Lui mettre la pression est contre-productif. Faites preuve de patience et voyez avec lui ce qu'il lui faut pour progresser. Et prenez-le au sérieux! Lui dire que c'est facile ne lui sera d'aucune aide. 
  • L'aide des parents. Soyez présents, mais ne donnez pas les réponses. Bien entendu, vous pouvez mettre votre enfant sur la voie ou lui indiquer comment trouver la bonne réponse. Mais il lui faudra la chercher tout seul. Les connaissances acquises par soi-même restent plus longtemps en mémoire.
  • Le moment. Quel est le meilleur moment pour faire ses devoirs? «Après l'effort le réconfort», comme dit l'adage. Et ce n'est pas moi qui vais prétendre le contraire: une fois que les devoirs sont terminés, on profite bien mieux de son temps libre. Néanmoins, chacun travaille à son propre rythme. Décréter que «les devoirs doivent être faits avant le souper» peut contribuer à responsabiliser votre enfant, qui pourra choisir lui-même le moment qu'il veut pour faire ses devoirs.
  • Le planning hebdomadaire. Certains professeurs donnent des devoirs une fois par semaine. De cette façon, les enfants apprennent à travailler de manière autonome, à planifier leur travail et à définir des priorités. S'agit-il de devoirs faciles ou difficiles? Combien de temps va-t-il falloir y consacrer? Quand faut-il les rendre? Quels sont les jours les plus propices pour les faire? Répondez avec lui à toutes ces questions. En faisant une liste des choses à faire, votre enfant pourra mieux évaluer le temps qu'il lui faut pour faire ses devoirs. Et le fait de rayer les tâches déjà accomplies est très motivant!
  • Les pauses. La capacité de concentration d'un enfant varie selon l'âge. Quand il commence à fatiguer, il faut faire une petite pause. Votre enfant a besoin d'aide mais ne cesse de se plaindre? Demandez-lui de vous appeler quand il sera à nouveau en mesure de travailler.
  • Les enseignants. Si vous avez l'impression que votre enfant n'arrive pas à suivre en classe et qu'il se sent totalement dépassé avec ses devoirs, parlez-en au corps enseignant. 

Nadja, bloggeuse Hello Family