Père au foyer depuis six mois: premier bilan

L'aventure est lancée. Voilà six mois que les rôles sont inversés et que le quotidien de la famille est bouleversé! Finies les journées au bureau et les réunions. Je m'occupe désormais des activités et de l'éducation des enfants, du rangement, du ménage, des courses et de toutes les tâches du foyer.

Notre entourage s'est en grande partie fait à l'idée qu'il faille contacter le papa pour les après-midis de jeu chez les uns et les autres, les rendez-vous scolaires, etc. J'observe toutefois une certaine réticence de la part des mamans à mon égard: une gêne palpable s'installe, par exemple lorsque l'on discute en allant récupérer les enfants à leurs activités ou pour convenir d'un après-midi goûter. On dirait que tout est plus simple entre femmes. 

Les personnes que je rencontre sont souvent étonnées quand je leur explique que ma femme et moi avons totalement inversé les rôles. Elles trouvent notre choix très courageux, mais ne s'imaginent pas faire pareil. Même si beaucoup de pères le souhaitent, il leur est souvent difficile d'obtenir ne serait-ce qu'une journée parentale par semaine de la part de leur employeur. Certains craignent aussi que ce type d'aménagement ne leur porte préjudice. Parfois, les femmes pensent tout simplement que leur conjoint n'en est pas capable. Le schéma familial traditionnel semble donc encore avoir de beaux jours devant lui.  

Durant les premières semaines et les premiers mois, ma femme voulait être tenue au courant de tout et avoir son mot à dire. Selon elle, cela faisait partie de ma «formation». Après les vacances d'automne, elle a petit à petit lâché du lest et fini par me confier l'entière gestion du foyer. Sa décision lui a permis de se consacrer pleinement à son travail. Les tensions dans notre couple se sont également apaisées. Elle a d'abord dû accepter que je ne faisais pas mieux ou moins bien, mais que je faisais à ma manière. 

Avec ce choix de vie, ma femme peut se concentrer totalement sur sa carrière. Une opportunité qu'elle n'aurait pas eue si nous avions chacun opté pour un poste à temps partiel. Je m'occupe en grande partie du foyer, comme elle l'a fait durant ces dernières années. Je suis frappé de voir que d'autres parents réussissent à concilier un emploi à temps plein ou presque, l'éducation des enfants et la gestion du foyer, et qu'ils trouvent encore le temps de pratiquer leurs loisirs.

Lorsque nos enfants jouent au papa et à la maman, c'est maman qui va au travail et papa qui reste à la maison. Un exemple qui montre bien qu'ils ont intégré notre nouvelle réalité. Pour eux aussi, le quotidien a été bousculé. Ne serait-ce que parce que je cuisine différemment ou que j'organise notre temps libre autrement que le faisait ma femme.

D'ailleurs, difficile d'avoir une minute à moi! Mais j'ai bon espoir que la situation s'améliore avec la routine qui s'installe et l'autonomie grandissante des enfants.

Andreas, blogueur Hello Family

Publicité