Un ventre qui fait parler de lui

Trop petit, trop gros, trop rond – Deborah, la blogueuse Hello Family, a entendu beaucoup de commentaires sur son ventre pendant ses grossesses. Dans son article, elle nous dit comment elle l'a vécu.

«Waouh, ton ventre est gigantesque!». – «Tu es sûre que ce ne sont pas des jumeaux?». – «Tu vois, j'aurais pensé que ton ventre serait plus gros…». Voilà quelques exemples de ce que j'ai pu entendre pendant mes deux grossesses.

Tout le monde se sentait obligé de faire un commentaire sur mon ventre. Et ce, avant même de me dire bonjour.

C'est vrai que le ventre d'une femme enceinte est fascinant. Il est à la fois source d'émerveillement et de désagréments. Tout du moins quand la femme concernée essaie de lacer ses chaussures ou d'enfiler ses chaussettes. C'est aussi un formidable sujet de conversation. Car de quoi une femme enceinte pourrait-elle bien vouloir parler, si ce n'est de son ventre?

Entendons-nous bien. Je n'avais aucun problème avec le fait de parler de ma grossesse. Même si je n'étais pas particulièrement en forme à ce moment-là et que la discussion se terminait généralement par une série de complaintes. En plus, je me demandais moi-même parfois comment mon ventre avait encore pu grossir à ce point tout d'un coup et jusqu'où il allait bien pouvoir aller. Ou encore, si on avait déjà vu un ventre de femme enceinte exploser.

Mais j'avais quand même envie de parler d'autre chose aussi avec mes amis et mes connaissances. Qui plus est, je ne savais jamais vraiment quoi répondre aux commentaires du type «quel gros ventre!». En général, je faisais remarquer qu'au bout du compte, il y avait un petit être dedans, et pas seulement du chocolat! Mais cette réponse ne me satisfaisait pas complètement...

Il y en avait qui faisaient preuve de beaucoup de diplomatie et qui commentaient plutôt la forme que la taille. «Ton ventre est tout rond, c'est encore une fille?» (non, c'était un garçon cette fois). – «Houla, ton ventre n'est toujours pas descendu à ce que je vois!» (si, d'après mon médecin, il est déjà descendu...). Dans ces cas-là, j'avais au moins une base de discussion, sans avoir dès le début l'impression d'être une baleine. Même si j'en étais une à ce moment-là.

Les commentaires sur le fait qu'un ventre comme celui-là allait sûrement donner un gros garçon étaient, eux aussi, particulièrement charmants. Bon d'accord, c'est ce que je pensais aussi. Mais le petit frère était vraiment menu quand il est venu au monde. Il devait simplement aimer prendre ses aises pour s'étirer.

Chères femmes enceintes, votre ventre sera toujours un sujet de conversation. Il sera toujours trop gros ou trop petit. Si vous trouvez ça désagréable, le mieux est simplement d'acquiescer et de changer de sujet. Votre ventre est parfait tel qu'il est. Car il y a une petite merveille qui grandit en lui. Et c'est la seule chose qui compte.

Deborah, la blogueuse de Hello Familly

Publicité