Nadja: blogueuse Hello Family

Se disputer avec respect – même avec les enfants

J'ai beau être en perpétuelle recherche d'harmonie, aimer mes enfants de tout mon cœur, rire tendrement à leurs blagues, me réjouir chaque jour du câlin matinal et des retrouvailles du soir... Je suis capable de me transformer en boule de nerfs à leur contact!

Nos points de vue sont parfois diamétralement opposés. Il arrive que la compréhension mutuelle soit aussi inexistante que mon temps libre, auquel j'ai dû renoncer il y a des années quand je suis devenue maman. En tant que parents, nous tenons à encourager les discussions saines – nous en avons d'ailleurs établi les bases dès que nos enfants ont su articuler leur première phrase complète... et c'est aussi pour cela qu'il nous arrive de nous disputer. Copieusement. Parfois même bruyamment.

Mais une dispute n'est pas forcément négative. A condition qu'elle soit juste, une dispute apprend à l'enfant à défendre son propre point de vue, à peaufiner son sens de l'argumentation et à développer des stratégies pour trouver une solution. L'enfant en ressort plus fort et gagne en assurance.

Mais comment se disputer de manière constructive avec un enfant?

  • Etre objectif en toute circonstance. Ne pas s'insulter et ne pas sortir du sujet.
  • Etre conscient que l'enfant est encore en plein développement et qu'on ne peut pas attendre de lui le comportement calme et réfléchi dont ont fait (évidemment) preuve tous les jours.
  • Rester respectueux. On peut critiquer et réprimer son comportement, mais jamais sa personnalité.
  • Laisser l'enfant dire tout ce qu'il a à dire. L'écouter et le prendre au sérieux. Même si nous ne sommes ABSOLUMENT PAS du même avis.
  • Essayer de se mettre à sa place et d'identifier le véritable besoin qu'il cherche à exprimer...
  • ...tout en se demandant quel intérêt on cherche à défendre dans cette dispute, donc quel est notre propre besoin. Et quels compromis on est prêt à faire.
  • Si le ton s'élève ou le vocabulaire s'emballe, il faut savoir s'excuser.
  • Si les émotions prennent le dessus, il vaut mieux interrompre la discussion et la reprendre plus tard. Difficile de tenir un discours raisonnable si la situation dégénère.

Plus d'articles écrits par Nadja

Publicité