Travailler enceinte: quels sont vos droits?

Quand vous travaillez en étant enceinte, vous bénéficiez de certains droits. La protection de la maternité est alors mise en œuvre de façon à ce que votre travail ne nuise pas à votre santé et à celle du bébé à naître. Découvrez quelles dispositions légales s'appliquent avec Hello Family.

Protection contre le licenciement pour les travailleuses enceintes

Tant que vous êtes enceinte et travaillez, votre employeur n'a pas le droit de vous licencier. Une employée enceinte, une fois sa période d’essai écoulée, ne peut pas être licenciée pendant toute la durée de sa grossesse et les seize semaines suivant son accouchement. Si vous bénéficiez d'un contrat de travail à durée déterminée, il arrivera à échéance à la date convenue, que vous soyez enceinte ou non. Votre employeur ne peut pas vous obliger à démissionner. Par conséquent, ne vous laissez pas convaincre de quitter votre emploi de votre propre initiative. 

Travailler enceinte: ce qui change

En Suisse, les femmes enceintes bénéficient d'une protection particulière. Elles ne doivent pas exécuter un travail potentiellement dangereux pour leur santé ou celle de l'enfant à naître. Les règles sont claires à ce sujet:

  • Vous n'êtes pas autorisée à travailler plus de 9 heures par jour.
  • Si vous travaillez normalement debout, vous avez droit à un repos quotidien de 12 heures et à une pause supplémentaire de 10 minutes toutes les 2 heures dès le 4e mois de grossesse. Dès le 6e mois de grossesse, vous êtes autorisée à travailler au maximum 4 heures par jour en station debout. Pour les heures restantes, l’employeur doit vous proposer des tâches que vous pouvez exécuter en position assise.
  • Si vous travaillez après 20 heures et pendant la nuit, votre employeur doit vous proposer un travail de jour équivalent ou vous dispenser du travail tout en continuant à vous verser 80% de votre salaire.
  • Si vous travaillez dans des conditions potentiellement dangereuses ou manipulez des substances nocives, votre employeur doit vous proposer des tâches de substitution. 
  • Votre employeur doit vous donner la possibilité de vous allonger et vous reposer.

Si vous êtes enceinte et que vous ne pouvez pas travailler, votre employeur est tenu de maintenir le versement de votre salaire à hauteur de 80 %. La durée du maintien du paiement du salaire dépend du nombre d’années de service effectuées auprès de votre employeur. Dans le cas où vous ne vous sentez momentanément pas bien en raison de votre grossesse ou que votre employeur ne peut ou ne veut pas vous proposer un travail compatible avec celle-ci, vous êtes autorisée à rester à la maison. Si votre maladie se prolonge, vous pouvez aller chez le médecin et vous faire mettre en arrêt maladie. 

Jusqu'à quand les femmes enceintes doivent-elles travailler?

En Suisse, les futures mères travaillent généralement jusqu'à la fin de leur grossesse si leur état de santé le permet. Si elles ne se sentent pas bien, elles peuvent être mises en arrêt maladie par leur médecin. Les gynécologues mettent souvent les patientes en arrêt maladie deux semaines avant l'accouchement. Si vous souffrez de graves troubles liés à la grossesse, vous pouvez évidemment lui demander de vous établir un certificat médical plus tôt.

Recevez un circuit aquatique

Pour tout achat de douze paquets de couches-culottes Pampers, vous recevrez un circuit aquatique AquaPlay d'une valeur de CHF 79.95!

Publicité