Maladies infantiles: causes, traitement et protection

Chaque enfant ou presque attrape une fois dans sa vie une maladie infantile typique comme la rougeole, les oreillons ou la rubéole. Ces maladies contribuent à la consolidation du système immunitaire des petits. Par ailleurs, elles se soignent bien et ne laissent pas de séquelles.

Maladies infantiles: un entraînement pour le système immunitaire

Dans les premiers mois de sa vie, un nourrisson est immunisé contre de nombreuses infections. En effet, il profite encore des anticorps de sa mère présents dans le cordon ombilical. Une fois ces anticorps utilisés, l'enfant construit peu à peu ses propres défenses immunitaires. Cela va de pair avec la survenue de plusieurs infections. C'est en s'habituant à divers agents pathogènes que le système immunitaire se renforce et produit des anticorps.

A partir du sixième mois, les maladies infantiles mettent à l'épreuve parents et enfants. Certes, elles concernent principalement les petits, mais les adultes ne sont pas nécessairement immunisés contre elles. En outre, les maladies infantiles entraînent souvent des complications chez les adultes. Il est donc très important de se faire vacciner.

Chez les enfants, les maladies infantiles se déroulent généralement sans complication et guérissent rapidement. De plus, une fois combattues par le système immunitaire des enfants, elles ne réapparaissent plus: les petits disposent d'anticorps qui les protègent contre une nouvelle infection.

Traitement des maladies infantiles

Si votre enfant présente les symptômes d'une maladie infantile ou d'un autre trouble, consultez votre pédiatre. Il est le mieux placé pour savoir quel traitement administrer à votre enfant. De la pommade contre les démangeaisons, des antibiotiques contre les gonflements et la fièvre... Le traitement est généralement symptomatique car la plupart des maladies infantiles disparaissent d'elles-mêmes.

En revanche, elles sont contagieuses. Certaines doivent même être déclarées auprès de l'Office fédéral de la santé publique. En cas de maladie infantile, il vaut donc mieux éviter le jardin d'enfants et l'aire de jeux. Les agents pathogènes se propagent particulièrement vite dans les groupes d'enfants. 

Vérifiez que vous êtes immunisé en consultant votre carnet de vaccination. Pour certaines maladies, comme la rougeole, la vaccination peut être effectuée au cours des trois jours suivant le contact avec les personnes malades.

Quelles sont les maladies infantiles?

Il existe plusieurs maladies infantiles dites «classiques». Voici une vue d'ensemble des maladies les plus courantes.

Rougeole

Le virus de la rougeole se transmet par l'air ou par contact direct avec une personne infectée. Les symptômes sont une éruption cutanée, de la fièvre, une rhinite et une toux. Pour soigner la rougeole, il est conseillé de garder le lit, de boire suffisamment et de faire baisser la fièvre.

Oreillons

Les oreillons sont une infection virale contagieuse qui se manifeste par des gonflements au niveau des oreilles, de la tête et du cou. Les oreillons sont également accompagnés des symptômes typiques du rhume. Cette maladie guérissant d'elle-même, le traitement est uniquement symptomatique.

Rubéole

La rubéole est une infection virale qui se manifeste en particulier par une éruption cutanée. Ses symptômes sont similaires à ceux du rhume. Jusqu'à disparition de la maladie, seuls les symptômes peuvent être traités.

Varicelle

Les symptômes caractéristiques de la varicelle sont les petits boutons et les démangeaisons. Le virus responsable de la varicelle appartient au groupe des virus herpès. Il reste présent dans le corps même après guérison de la maladie et peut survenir à l'âge adulte sous forme d'un zona. Après trois à cinq jours, la varicelle est guérie. Il est possible de recourir à un traitement symptomatique pour soulager les démangeaisons.

Coqueluche

La coqueluche se manifeste par une infection des voies respiratoires supérieures. Cette maladie infantile bactérienne est contagieuse et elle provoque de fortes quintes de toux et une respiration bruyante. En fonction de la gravité de la maladie, des antibiotiques peuvent être prescrits.

Scarlatine

La scarlatine se caractérise par l'apparition d'une éruption cutanée, d'une inflammation de la bouche et de la gorge, de difficultés à avaler et d'une coloration rouge de la langue d'aspect «framboisé». Les antibiotiques permettent de faire rapidement disparaître les symptômes et de réduire le risque de contagion.

Diphtérie

Depuis que le vaccin contre la diphtérie existe, cette maladie infantile ne survient plus que très rarement. Très dangereuse, la diphtérie entraîne une inflammation du nez et de la gorge et la formation de toxines qui attaquent les organes. C'est pourquoi un antipoison est administré en cas de soupçon de diphtérie. Par ailleurs, les bactéries sont combattues à l'aide d'antibiotiques.

Syndrome pieds-mains-bouche

Le syndrome pieds-mains-bouche est une infection virale extrêmement contagieuse qui se manifeste par des cloques au niveau des mains, des pieds et de la bouche. Les antidouleurs soulagent les symptômes jusqu'à disparition de la maladie. 

Roséole

La roséole est provoquée par les virus de l'herpès et se caractérise par une fièvre soudaine et une éruption cutanée. Après deux à quatre jours, la maladie disparaît d'elle-même. Les médicaments antipyrétiques permettent d'en soulager les symptômes. 

Vaccins contre les maladies infantiles

Dès la naissance de leur enfant, les parents doivent veiller à ce qu'il reçoive les vaccins nécessaires contre les maladies infantiles et autres infections. En général, le pédiatre planifie l'administration des vaccins. Etant donné que de nombreux vaccins n'offrent qu'une protection limitée dans le temps, il est nécessaire de procéder à un ou plusieurs rappels. Le plan de vaccination de l'Office fédéral de la santé publique récapitule tous les vaccins nécessaires à chaque âge.

L'Office fédéral de la santé publique recommande l'administration des vaccins suivants dès le plus jeune âge:

  • VHB: hépatite B
  • DTP: diphtérie, tétanos, coqueluche
  • IPV: poliomyélite
  • Hib: méningite et laryngite
  • PCV: pneumocoques
  • ROR: rougeole, oreillons, rubéole
  • MCV-C: méningocoques
  • Rappels

Recevez un circuit aquatique

Pour tout achat de douze paquets de couches-culottes Pampers, vous recevrez un circuit aquatique AquaPlay d'une valeur de CHF 79.95!

Publicité