Piercing et coloration capillaire: y a-t-il un risque pendant la grossesse?

Régulièrement, des rapports mettent en garde sur les dangers des colorations capillaires chimiques pour la santé. Ce n'est aujourd'hui plus un secret: elles peuvent provoquer des réactions allergiques et en cas d'utilisation excessive, engendrer des cancers chez les coiffeurs.

Pendant la grossesse, un piercing est-il problématique?

Pour les femmes enceintes qui manipulent régulièrement des colorations capillaires, il n'y a cependant aucune raison particulière de vouloir changer de poste. Les risques pour les futures mamans clientes d'un salon de coiffure semblent également très faibles. Si les produits chimiques pénètrent dans le sang par le cuir chevelu, on ne les retrouve toutefois dans le lait maternel et les tissus adipeux du nourrisson allaité qu'à l'état de traces. Jusqu'à présent, les études n'ont décelé aucune anomalie prénatale du nourrisson due à la coloration capillaire.

Comme rien n'est sûr à 100 %, les futures mamans devraient néanmoins se poser la question de savoir s'il est pour elles indispensable de se teindre les cheveux durant leur grossesse. Si c'est une question de bien-être, il n'y a en théorie pas de contre-indication. Autre possibilité: se teindre les cheveux à l'aide de colorations naturelles comme le henné, dont les actifs ne pénètrent le cuir chevelu qu'en très faible quantité. Il est également possible de recourir aux mèches: avec cette méthode de coloration, le produit ne rentre pratiquement pas en contact avec le cuir chevelu. Vous pourrez ainsi sans problème vous teindre les cheveux plusieurs fois au long de votre grossesse.

Risques liés au piercing durant la grossesse

Un piercing au nombril ne pose en principe aucun problème pendant la grossesse tant qu'il ne vient pas d'être percé. Dans le cas contraire, le trou risquerait de s'élargir, voire de se déchirer, à mesure que le ventre s'arrondit. Si le piercing est en place depuis un an ou plus, le risque de déchirure ou d'infection est toutefois limité. Vous pourrez même le garder pour effectuer les échographies!

De manière plus générale, les futures mamans ayant un piercing devraient surveiller l'apparition d'inflammations, qui se manifestent souvent par des démangeaisons, des rougeurs et un gonflement. Pensez à bien appliquer de la crème sur la zone percée afin que la peau conserve son élasticité. En cas d'inconfort, rendez-vous dans un magasin spécialisé pour remplacer votre piercing par une tige flexible en plastique (PTFE): ce type de «prothèse» ne présente aucun risque d'allergie ou d'inflammation.

Si vous retirez votre piercing au cours de la grossesse, le trou ne se rebouchera pas nécessairement. Si cela arrive, un pierceur professionnel pourra à nouveau l'agrandir deux à trois mois après la naissance de votre bébé. Lorsque vous aurez retrouvé un ventre plus plat, vous pourrez ainsi à nouveau arborer un joli bijou de nombril! 

Un piercing au niveau de la poitrine est souvent cause d'inconfort durant la grossesse. En effet, durant ces neuf mois, les mamelons grossissent et deviennent très sensibles. C'est pourquoi bon nombre de femmes le retirent dès les premières semaines de grossesse. Il est de toute façon recommandé de l'ôter au plus tard au cours du 6e mois. 

Un piercing au niveau du mamelon peut engendrer des problèmes pendant l'allaitement: il peut léser des canaux lactifères qui, en cicatrisant, se bouchent, empêchant l'acheminement du lait vers le mamelon. Le plus gros risque reste l'engorgement dû à une montée de lait excessive. Dans le pire des cas, il peut provoquer une inflammation du sein (ou mastite), ou un abcès au niveau de la paroi mammaire. 

Dans tous les cas, le piercing du mamelon doit être retiré pour allaiter: le bébé pourrait se blesser ou bien l'avaler et ce risque n'est pas négligeable. Vous pourrez remettre votre piercing trois mois seulement après le sevrage de votre enfant. Entre-temps, vous pouvez tout à fait le remplacer par un bijou en plastique.

En cas de grossesse, les piercings génitaux peuvent également occasionner une gêne, notamment pour l'accouchement. Le risque de blessure n'est d'ailleurs pas à négliger. C'est votre gynécologue qui saura le mieux vous conseiller et vous dire s'il est nécessaire de le retirer ou non. Si oui, mieux vaut le faire au début de la grossesse afin que la plaie ait le temps de bien cicatriser avant l'accouchement et que la peau retrouve une bonne élasticité et ne se déchire pas. Le piercing génital peut par ailleurs s'avérer gênant lors des consultations prénatales. 

Dernier argument en faveur du retrait de votre piercing durant la grossesse: les changements hormonaux. Lorsque vous êtes enceinte, vous êtes en effet exposée à un plus grand risque d'infection. Même les piercings entièrement cicatrisés et effectués de longue date peuvent être sujets à problèmes. Vous pouvez notamment faire une réaction allergique que vous n'aviez jamais manifestée auparavant. Si vous songez à vous faire faire un nouveau piercing, il vous faudra quoi qu'il en soit attendre la fin de votre grossesse: pendant neuf mois, c'est un sujet tabou!


swissmom et Hello Family

Le guide Hello Family pour les familles a été élaboré en collaboration avec swissmom, le portail d'informations sur la grossesse, la naissance et les enfants.

Accéder au site swissmom