Les avantages de l’allaitement

Malgré les substances toxiques qui peuvent s’infiltrer dans le lait maternel au travers de la chaîne d’alimentation, le lait maternel tel qu’il est composé protège parfaitement l’enfant contre les infections et les allergies, ce qui en fait l’aliment le plus sain pour bébé.

Le lait maternel constitue le meilleur aliment pour un bébé. Mère et enfant profitent de l'allaitement.

Grâce à la succion du mamelon, la mâchoire des bébés se développe de manière optimale. Ainsi, les bébés nourris au sein sont bien moins sujets au mauvais placement des dents ou aux otites. Des études ont également montré que les enfants qui allaitent sont moins exposés à la mort subite du nourrisson. Comme le lait maternel est prélevé directement par l’enfant sans transiter par «le monde extérieur», l’allaitement est hygiénique et le risque de contamination du lait par des bactéries dangereuses quasiment nul.

Pas besoin de stériliser les biberons et tétines, de mesurer les quantités ou encore de chauffer le lait, qui est toujours à bonne température. Le lait maternel est en tout temps disponible en quantité suffisante, et de surcroît gratuit. Certains cantons suisses accordent même aux mères une prime d’allaitement après la 10e semaine d’allaitement.

L’allaitement apporte également des avantages aux mères:

la succion déclenche la sécrétion d’une hormone appelée ocytocine. D’une part cette hormone stimule l’éjection du lait, ainsi expulsé directement dans la bouche du bébé (flux de lait). D’autre part, l’ocytocine permet à l’utérus de retrouver rapidement sa taille initiale (ce qui se fait parfois ressentir douloureusement au moment de l’allaitement par des contractions).

Les lochies stoppent plus rapidement, le bassin et la taille retrouvent leur taille initiale plus vite. L’allaitement contribue également à la perte de poids. Lors de la production du lait maternel, le corps brûle la graisse qui s’est déposée durant la grossesse, surtout au niveau des cuisses et des hanches. Autre aspect non négligeable: l’allaitement diminue le risque de cancer du sein. Les femmes qui allaitent au moins un an dans leur vie auront plus tard moins de risque de souffrir de maladies cardio-vasculaires (p. ex. infarctus du myocarde) ou de diabète de type 2.

Outre les arguments pratiques,

il existe également des arguments intuitifs: lors de l’allaitement, votre bébé est tout près de vous, il peut sentir votre peau et votre chaleur. Il entend votre voix et votre cœur qui bat et peut s’imprégner de votre odeur unique. La relation qui se crée au moment de l’allaitement est très intime, mère et enfant apprennent à se connaître. Votre bébé est un compagnon actif dans ces moments, il vous donne des signaux lorsqu’il est satisfait ou que quelque chose ne va pas. Votre enfant ne tardera pas à comprendre si l’allaitement devient un exercice imposé.

Si vous voulez que l’allaitement se passe bien, vous devez créer une atmosphère particulièrement détendue. Veillez à ne pas être dérangée et concentrez-vous exclusivement sur votre enfant (au moins les premières semaines). Une fois la routine de l’allaitement installée, vous verrez que lire, téléphoner, regarder la télévision ou manger pendant que vous allaitez ne posera plus de problème, ni pour vous, ni pour bébé. Mais rien ne vaut se consacrer à 100% à bébé pendant ces moments. Enfin, contrairement à une croyance répandue, l’allaitement ne transforme pas les seins en «gants de toilette» tout mous… Ce n’est pas l’allaitement qui modifie les seins, mais la grossesse.


swissmom et Hello Family

Le guide Hello Family pour les familles a été élaboré en collaboration avec swissmom, le portail d'informations sur la grossesse, la naissance et les enfants.

Accéder au site swissmom