Faire du vélo en toute sécurité avec des enfants

Avec le temps, les enfants en bas âge gagnent en mobilité et prennent mieux conscience de leur environnement à mesure que leur champ de vision s'élargit. Pour que votre enfant puisse s'épanouir en toute sécurité, il vous revient de lui apprendre les règles de sécurité routière les plus importantes.

En la matière, il n'est jamais trop tôt pour s'y mettre! En effet, dès qu'il commencera à s'aventurer à l'extérieur, votre enfant sera confronté aux dangers de la circulation routière. Apprenez-lui donc à ne pas marcher sur la route, à attendre sur le trottoir lorsque le feu est rouge et à traverser en empruntant les passages pour piétons, après s'être assuré que le feu est vert et les voitures bien à l'arrêt. Une fois qu'il aura assimilé ces règles de base, il devrait être prêt à effectuer sa première sortie à vélo. Il ne faut toutefois pas oublier que tenir le guidon et le diriger, mais aussi garder l'équilibre tout en appuyant sur les pédales, cela fait déjà beaucoup pour un si petit être! Dans ces conditions, faire également attention à la circulation routière n'est pas chose évidente pour votre bambin. Pour lui faciliter la tâche, habituez-le petit à petit à ces nouvelles situations.

Si la plupart des jeunes enfants font leurs premières sorties sur un vélo à roulettes, vous pouvez également le faire s'entraîner sur un porteur ou un vélo sans pédales. Le porteur lui permettra de s'exercer au guidage tandis qu'avec le vélo sans pédales, il apprendra à garder l'équilibre sur deux roues. Grâce à ces deux petits véhicules, il apprendra à son rythme à maîtriser le processus complexe de la conduite d'un vélo! Bon nombre d'experts déconseillent d'ailleurs l'utilisation de roulettes car elles ne permettent pas à l'enfant d'apprendre à maintenir son équilibre sur deux roues.

L'équipement adéquat

La sécurité, c'est aussi une question d'équipement. Si votre enfant est de sortie à vélo, du casque au système de freinage, tout doit être parfait! Le premier vélo d'un enfant en bas âge n'est toutefois pas tenu de respecter à la lettre les standards en matière de sécurité routière. Ce qui compte avant tout, c'est que l'enfant s'exerce à cette nouvelle activité dans un environnement sécurisé et sous la surveillance de ses parents. Le port du casque est en revanche obligatoire dès le départ: c'est lui qui protégera la tête de votre enfant en cas de chute, et les chutes sont fréquentes en phase d'apprentissage.

Veillez avant tout à choisir un casque qui soit bien ajusté. Pour ce faire, mesurez le tour de tête de votre enfant à l'endroit le plus large. L'avant du casque doit être placé juste au-dessus de la ligne des sourcils et l'arrière ne doit pas descendre trop bas dans la nuque. Il doit bien tenir en place et ne pas être lâche sur les côtés. La sangle doit être bien attachée sans être trop serrée pour ne pas occasionner de gêne au niveau du cou. S'il n'est pas déterminant, un autre aspect revêt tout de même une certaine importance: le casque doit plaire à votre enfant. Car un casque, tout aussi performant soit-il, ne protégera nullement votre bambin si celui-ci refuse de l'enfiler.

L'équipement du vélo est un aspect à ne pas négliger lorsque vous passerez à l'achat. Veillez notamment à avoir un frein à rétropédalage à l'avant comme à l'arrière, un garde-chaîne fermé et des pneus larges. Le vélo doit être de bonne facture et les vis bien serrées. L'éclairage n'est quant à lui pas un critère des plus importants et vous pouvez renoncer sans problème au sélecteur de vitesses. Sachez qu'à partir de 20 pouces, tout vélo de route doit obligatoirement être doté d'un phare blanc à l’avant et d'un feu rouge à l’arrière.

Faire du vélo avec des enfants

Sur la route, la sécurité des enfants à vélo repose sur deux éléments principaux: une bonne éducation routière et un équipement de qualité. Mais c'est aussi une question de force et de concentration. Si votre enfant est dépassé, fatigué ou distrait, vous ne devriez pas le laisser s'aventurer sur la route. Il ne pourra réagir rapidement et de manière adéquate en situation de danger que s'il a acquis une routine au fil des séances d'entraînement. Tant qu'il ne maîtrise pas complètement la technique du vélo, mieux vaut donc renoncer aux longues balades, sauf à emmener une remorque de vélo. La transmission et l'ergonomie des vélos pour enfants en bas âge ne sont de surcroît pas adaptés aux longues distances. Sachez qu'un enfant âgé de 3 à 6 ans est capable de parcourir tout au plus 1 à 3 kilomètres à vélo. A partir d'environ 6 ans, au plus tôt, il pourra effectuer de plus grandes promenades, jusqu'à 40 km, à condition d'être bien entraîné.