Le biberon: une nouveauté pour le bébé

Donner le biberon ne semble pas bien compliqué. Mais pour que bébé soit vraiment à l'aise, quelques règles doivent être respectées. Après tout, l'essentiel est qu'il grandisse bien et se sente rassuré.

Quel biberon choisir pour votre bébé?

Les différents types de biberons

L'allaitement est idéal pour l'enfant. L'OMS recommande l'allaitement exclusif jusqu'à 6 mois, et, en complément d'aliments équilibrés et adaptés à l'âge de votre enfant, jusqu'à 2 ans. Mais avec quel biberon doit-on commencer: en verre ou en plastique? La plupart des parents se posent cette question. Les biberons en verre conviennent surtout aux nouveau-nés et aux nourrissons qui ne peuvent pas encore tenir leur biberon tout seuls. La surface lisse est facile à nettoyer et à stériliser. Contrairement au plastique, la survenue de fissures où des germes pourraient se développer est peu probable. En revanche, le risque de se blesser est grand lorsqu'un biberon en verre se casse. 

Lorsqu'un enfant est suffisamment grand pour tenir son biberon lui-même, il vaut mieux passer aux biberons en plastique léger. Les parents n'ont pas à s'inquiéter des risques sanitaires: le législateur impose désormais que les biberons vendus en Suisse soient exempts de bisphénol A (BPA), une substance dangereuse pour la santé. 

L'âge du bébé détermine aussi le type de biberon adapté, ainsi que la taille et la forme de la tétine. Les fabricants indiquent généralement l'âge recommandé sur leurs produits pour vous guider dans votre choix.

Les bébés apprennent à boire à la tasse avec l'aide d'un adulte au moment de la diversification alimentaire. Vers l'âge de 12 mois environ, ils peuvent tenir eux-mêmes une tasse à bec ou un gobelet à deux anses. 

Préparer le biberon pour le bébé

Une fois le biberon préparé, le repas peut commencer. Il faut toutefois impérativement contrôler la température du lait pour que le bébé ne se brûle pas. Idéalement, la température doit être de 37 °C. Pour savoir si le lait est à la bonne température, il suffit de verser quelques gouttes sur l'intérieur du poignet. La peau y est particulièrement sensible. Si la température vous semble agréable, le bébé pourra boire sans danger.

Vérifiez la taille du trou de la tétine. Si le trou est trop gros, le lait coule trop facilement et le bébé peut avaler de travers. S'il est trop petit, l'enfant est frustré car il doit fournir trop d'efforts. Un dernier point: n'oubliez pas le lange: il permet d'éponger le lait qui dégouline et s'avère indispensable au moment du rot.

Prendre son temps pour donner le biberon

Donner le biberon est une bonne occasion de renforcer les liens avec son bébé. Prenez le temps et ne considérez pas ce moment uniquement comme un moyen de rassasier l'enfant. Installez-vous dans un endroit confortable et suffisamment calme où votre bébé et vous-même pourrez vous détendre.

Le biberon doit toujours être tenu de sorte que la tétine soit entièrement remplie de lait. Sinon, le bébé avale trop d'air, ce qui peut entraîner des maux de ventre et des ballonnements. S'il reste du lait après le repas, il faut le jeter. Les germes et bactéries se développent très rapidement dans le lait, ce qui peut causer des infections gastro-intestinales.

Le bébé refuse le biberon: que faire?

De nombreux bébés allaités refusent le biberon dans un premier temps. La raison la plus fréquente est que la technique de succion au biberon est différente de celle dont ils ont l'habitude. De plus, la chaleur et la proximité de l'allaitement au sein leur manquent. 

Si le bébé refuse le biberon, pas de panique. Parfois, il faut faire preuve de persévérance: ne perdez pas patience. Parlez gentiment au bébé pour l'encourager. Essayez à différents moments de la journée. Vous pouvez aussi changer la position du bébé ou la tétine, et laisser d'autres personnes (le père par exemple) prendre le relais. 

Au final, c'est la faim qui, la plupart du temps, convaincra l'enfant d'accepter le biberon!