Bébés inconsolables: quand bébé n'arrête pas de pleurer

Est-ce que vous enviez les parents dont les enfants dorment paisiblement presque toute la journée? Tout le monde n'a pas la chance d'avoir un bébé calme. Certains pleurent sans raison apparente et rien ne semble les consoler.

Lorsque les pleurs deviennent insupportables

Pourquoi bébé pleure-t-il?

Vous avez beau porter votre bébé, le nourrir ou lui donner une sucette, rien ne le console. Il continue de pleurer. Cela peut même parfois entraîner des spasmes du sanglot avec perte de connaissance. Près d'un enfant sur dix pleure plus que la moyenne. Aidez-vous de la règle des trois fois trois pour savoir si c'est le cas de votre enfant. Pleure-t-il tous les jours plus de trois heures, plus de trois jours par semaine, et ce, sur une période d'au moins trois semaines? Si c'est le cas, on peut parler de pleurs excessifs du nourrisson.

Le bébé concerné pleure pendant l'allaitement, quand il est censé dormir et après le change. C'est une source de grande détresse pour les parents lorsqu'ils font tout pour calmer leur bébé, mais que rien ne fonctionne. Ils se posent alors des questions: est-ce que notre bébé ne nous aime pas? Souffre-t-il de douleurs inexpliquées? Y a-t-il quelque chose qui irrite le bébé et qui serait passé inaperçu? Il est tout à fait compréhensible qu'en tant que parents concernés, vous vous sentiez désespérés et démunis, voire incompétents ou rejetés. Voir votre enfant souffrir peut aussi faire naître un sentiment de culpabilité. Vous êtes aussi épuisés, car votre enfant ne vous laisse pas dormir la nuit. Vous vous retrouvez vite exténués. Peut-être ressentez-vous parfois de l'agressivité envers le bébé: c'est le signe que vous devez demander de l'aide auprès de professionnels.

Des causes souvent inconnues

Rappelez-vous que la plupart du temps ces pleurs ne sont pas causés par la manière dont vous prenez soin de votre bébé – même si votre entourage a pu laisser entendre le contraire. Les nourrissons doivent d'abord s'habituer à la vie hors du ventre de leur mère. Cette transition n'est pas toujours rapide et facile. Les pleurs du bébé peuvent être causés par des coliques fortes, car son système digestif n'est pas encore complètement mature. On ne sait pas encore pourquoi un bébé pleure continuellement sans raison apparente. Différentes études se sont intéressées à la question et leurs conclusions sont les suivantes:

  • Il y a des bébés qui pleurent excessivement partout dans le monde, y compris chez les peuples primitifs.
  • Aucune corrélation n'a été établie entre les pleurs et le fait que le bébé soit allaité ou non.
  • Porter beaucoup le bébé ne l'incite pas à pleurer plus souvent ou plus longtemps.
  • Les bébés qui pleurent beaucoup sont normalement en bonne santé et le restent. Ils ne souffrent pas plus de maladies ou d'allergies que les bébés calmes.
  • Dans de rares cas seulement, les pleurs s'expliquent par une allergie aux protéines du lait, une intolérance au lactose ou une affection du système digestif. 

Où trouver de l'aide si votre bébé pleure constamment

Si votre bébé n'arrête pas de pleurer et que vous ne savez plus quoi faire, commencez par consulter le pédiatre. Celui-ci auscultera l'enfant pour exclure les facteurs organiques. De nombreux grands hôpitaux pédiatriques ou hôpitaux universitaires pédiatriques proposent des consultations spécialisées où les parents peuvent recevoir de l'aide. Vous pouvez aussi trouver de l'aide en ligne auprès du service spécialisé pour les nourrissons sur www.schreibaby.ch. L'initiative parentale privée www.schreibabyhilfe.ch offre des conseils et un forum pour les parents concernés. 

Certaines sages-femmes préconisent l'emmaillotage. Le bébé est enveloppé bien serré dans un morceau de tissu, ce qui est censé le rassurer. Les médecines alternatives soupçonnent le syndrome de KISS d'être à l'origine des pleurs. Il s'agit d'un mauvais alignement des vertèbres cervicales. Un traitement craniosacral ou ostéopathique peut par exemple régler le problème.