Un deuxième enfant, oui ou non?

Beaucoup de parents souhaitent un deuxième enfant. Mais l'appartement est-il suffisamment grand et les finances familiales le permettent-elles? Un deuxième enfant, est-ce une bonne idée? Si une chose est sûre, c'est qu'il s'agit d'une décision qui doit être mûrement réfléchie!

Quand le désir d'enfant revient...

Les premiers mois avec un enfant sont certes merveilleux, mais ils n'ont rien d'une sinécure pour les parents! Heureusement, la situation se normalise après quelques mois. Vous pouvez enfin respirer un peu, dormir et vous consacrer à nouveau davantage à votre couple.

Pourtant, c'est le moment où le désir d'enfant se fait à nouveau sentir chez beaucoup de parents: pour certains, il faut être quatre pour être une vraie famille; pour d'autres, c'est le fait de revivre une grossesse et les premiers mois avec un bébé qui font renaître le désir d'enfant. Si vous caressez l'idée de faire un deuxième enfant, vous devriez vous donner le temps de la réflexion.

Quand l'un veut mais l'autre pas

La situation se complique lorsque le désir d'enfant n'est pas partagé. En règle générale, c'est la maman qui ressent l'envie d'avoir un deuxième enfant. Un sentiment qui n'est pas toujours partagé par le papa...

Dans une telle situation, il faut faire preuve de tact: dialoguez, exposez vos raisons et essayez de comprendre les arguments de votre partenaire. Souvent, il y a la crainte de ne pas arriver à faire face à la double charge de travail. Il se peut aussi que l'un désire un deuxième enfant pour sauver une relation de couple conflictuelle tandis que l'autre ne le souhaite pas pour le même motif.

Quelles que soient les raisons, un deuxième enfant doit être désiré autant par l'homme que par la femme. Dans tous les cas, privilégiez le dialogue pour tenter de comprendre les attentes de votre partenaire et trouver ensemble une solution.

Un deuxième enfant, oui ou non? Situation financière et autres facteurs

Avant de décider d'avoir un deuxième enfant, il faudra prendre en compte plusieurs facteurs dans votre réflexion. Faites une liste du pour et du contre pour soupeser et confronter tous les arguments. C'est le seul moyen de savoir si un deuxième enfant a sa place dans votre vie. Posez-vous avant tout les questions suivantes:

  • L'enfant est-il désiré par les deux parents?
    Votre partenaire ne souhaite pas réellement un deuxième enfant et cède simplement à votre désir? A terme, votre relation pourrait en pâtir ou même prendre fin. C'est pourquoi vous ne devriez avoir un enfant que si vous le désirez tous les deux.
  • Le désir d'enfant vient-il vraiment de vous?
    La famille ou les amis font souvent pression sans le vouloir pour que vous ayez encore un bébé. Tout le monde connaît la petite phrase «Et le deuxième, c'est pour quand?» Par conséquent, posez-vous la question de savoir si votre désir d'enfant vient vraiment de vous.
  • Quelle est votre situation en terme de logement?
    Votre appartement peut-il accueillir un nouveau venu ou un déménagement est-il inévitable? Vous pourrez installer un lit d'enfant dans votre chambre les premiers mois, mais ce n'est pas une solution à long terme. Si vos enfants n'ont pas une grande différence d'âge, ils pourront se partager une chambre. Néanmoins, la situation pourrait se compliquer avec le temps, même si vos enfants s'entendaient très bien à l'origine.
  • Pouvez-vous assumer une double charge de travail?
    Avoir deux enfants, ce n'est pas seulement deux fois plus de bonheur, c'est également deux fois plus de travail. Vous chercherez à accorder la même attention à chacun de vos enfants. Or les journées n'ont que 24 heures... 
  • Votre situation financière vous permet-elle d'assumer un autre enfant?
    Ne nous voilons pas la face: un enfant coûte cher. Pouvez-vous et voulez-vous assumer une charge financière supplémentaire?
  • Quelle est votre situation professionnelle?
    Avez-vous un emploi stable ou votre situation professionnelle est-elle précaire?
  • Le premier-né acceptera-t-il son petit frère ou sa petite sœur?
    Il est impossible de savoir quelle sera la relation entre les enfants avant que le deuxième soit né. L'aîné va devoir désormais partager son papa et sa maman. Va-t-il accepter ou, au contraire, rejeter son petit frère ou sa petite sœur? Il n'y a aucune garantie que les enfants s'entendent bien, et l'âge des enfants n'y fait pas grand-chose.

Quelle que soit votre décision, ce qui compte au final c'est votre désir et celui de votre partenaire. Beaucoup de prétendus obstacles ne sont pas aussi insurmontables qu'ils pourraient le sembler.

Recevez un circuit aquatique

Pour tout achat de douze paquets de couches-culottes Pampers, vous recevrez un circuit aquatique AquaPlay d'une valeur de CHF 79.95!

Publicité