Intolérances au gluten et au lactose

Votre enfant se plaint régulièrement de maux de ventre? Il est fatigué et irrité sans raison apparente? Il souffre peut-être d'une intolérance alimentaire. Le problème réside souvent dans les produits à base de lait ou de céréales. Il suffit d'adopter les bons réflexes pour mener une vie normale.

Intolérance et allergie: deux problèmes bien distincts

Deux millions de Suisses souffrent d'une intolérance alimentaire. La consommation de certains aliments provoquent chez eux des symptômes semblables à des problèmes de digestion. Les enfants ne sont pas épargnés. Il faut bien distinguer intolérance et allergie. En cas d'allergie, l'organisme se défend contre des protéines qu'il prend pour des allergènes. Le système immunitaire produit des anticorps; cette réaction contre des substances en principe inoffensives, telles que les protéines lactiques, est parfois très violente.

Les intolérances peuvent survenir à tout âge. Elles doivent être confirmées par un médecin. Il faut connaître avec précision les substances qui déclenchent les troubles pour mettre en place une thérapie appropriée, sans carences nutritionnelles et sans renoncer à la gourmandise.

Intolérance au lactose: quand les produits laitiers font souffrir

Un Suisse sur cinq souffre d'une intolérance au lactose. Le lait et les produits laitiers comme la crème ou le yogourt contiennent une forme de sucre appelée lactose. Lors de la digestion, le lactose est dissocié par une enzyme appelée lactase. Il passe ensuite de l'intestin grêle dans le sang. Les personnes intolérantes au lactose produisent trop peu de lactase, ce qui fait que chez elles, le lactose passe dans l'intestin sans avoir été digéré. Il est alors attaqué par les bactéries qui peuplent l'intestin, ce qui produit des gaz facteurs de nausées, de maux de ventre, de ballonnements ou de diarrhée. Si votre enfant se plaint de maux de ventre après avoir ingéré des produits laitiers, il se peut qu'il soit intolérant au lactose.

Intolérance au gluten: quand les céréales rendent malade

L'intolérance au gluten, qu'on appelle aussi maladie cœliaque, touche environ un Suisse sur cent. C'est une maladie auto-immune qui endommage la muqueuse de l'intestin grêle lors de l'ingestion de gluten, même en faibles quantités. Le gluten est une protéine qui est présente dans de nombreuses variétés de céréales, dont le blé, le seigle et l'épeautre. Les symptômes de la maladie sont très variables, ce qui complique le diagnostic. Chez les jeunes enfants, ils peuvent adopter les formes suivantes:

  • manque d'appétit
  • perte de poids
  • ballonnements
  • diarrhée
  • retards de développement
  • troubles, voire arrêt, de la croissance
  • irritabilité, geignements 
  • carences en nutriments

Chez les enfants plus grands et les adultes, les symptômes les plus courants sont:

  • anémie
  • carences diverses (en fer, par ex.)
  • troubles digestifs tels que maux de ventre, diarrhée, constipation
  • fatigue, épuisement
  • baisse de tonus, problèmes de concentration
  • humeur dépressive

Une question d'alimentation

Un régime approprié permet de maîtriser les intolérances au lactose et au gluten. Ces deux substances sont présentes dans de nombreux aliments, souvent sans qu'on s'en doute. On trouve par exemple du lactose dans des plats cuisinés, dans des mélanges d'épices ou dans la charcuterie. Quant au gluten, il est présent partout où on transforme des céréales qui en contiennent. Il suffit de consulter la liste des ingrédients: les fabricants sont obligés de déclarer la présence d'allergènes, même à l'état de traces, et leur nature. Pour toute question relative à l'étiquetage, n'hésitez pas à contacter le Service spécialisé Diététique de Coop.

Se priver de son yogourt aux fraises préféré, de pain ou de biscuits au chocolat est difficile, surtout pour un enfant. Heureusement, bon nombre de fabricants proposent des produits spéciaux sans lactose ni gluten. Le choix de ces aliments, de plus en plus vaste, permet aux personnes concernées de manger de tout sans se priver. Plus de détails sur les produits Coop Free From. Les personnes intolérantes au lactose peuvent palier passagèrement leur carence en lactase en ingérant cette enzyme sous forme de comprimés ou de capsules. Elles peuvent ainsi, dans les grandes occasions (fêtes de famille, par ex.), consommer sans crainte des produits contenant du lactose.

Il existe de nombreux aliments naturellement dépourvus de lactose et de gluten. Les fromages à pâte dure et mi-dure, par exemple, ne contiennent pratiquement plus de lactose car celui-ci disparaît pendant l'affinage. Lorsqu'une personne intolérante au lactose absorbe des traces de lactose, elle n'en subit qu'un désagrément léger. En cas d'intolérance au gluten, il faut adopter les céréales sans gluten telles que maïs, riz, teff ou millet, et les «pseudo-céréales» telles qu'amarante, sarrasin ou quinoa. Les légumes, les fruits, les pommes de terre, les noix, les produits laitiers, le poisson et la viande sont également dépourvus de gluten.

Quand le diagnostic vient d'être posé, on se sent parfois un peu perdu. Dans ce cas, il peut être utile de consulter un diététicien, qui pourra accompagner le changement de régime. 

Renseignements complémentaires:

www.aha.ch

www.coeliakie.ch

www.svde-asdd.ch/fr/chercher-un-e-dieteticien-ne/