Combien de fois faut-il mettre bébé au sein?

Allaitez votre bébé lorsqu’il a faim, tout simplement «à la demande». Votre enfant signale lui-même qu’il a envie de téter.

Où et quand allaiter? C'est très variable d'un nourrisson à l'autre.

Vous serez vite capable d’identifier pourquoi votre bébé pleure: s’il a faim ou pour d’autres raisons. Parfois, il a juste envie d’être au contact de votre peau, de câlins ou que l’on s’occupe de lui, parfois il veut juste être changé. Evitez tout de même de mettre votre bébé constamment au sein pour qu’il suce ou tête à très brèves intervalles de moins de deux heures. Non seulement vous risquez de vous fatiguer inutilement, mais votre lactation risque d’être perturbée car votre sein ne se vide jamais. Cela risque de signaler que votre bébé a besoin de moins de lait que celui disponible, et votre production diminuera! Il est également important que bébé ne s’habitue pas à ne prendre que de très petites portions, et donc à ne jamais avoir de temps de repos suffisant.

Les bébés qui tèten

tréclament généralement plus souvent que les bébés nourris au biberon, car le lait maternel se digère plus facilement et plus rapidement que le lait industriel. Dans les premiers jours, lorsque le nouveau-né tète le colostrum, il n’est pas rare qu’il dorme plusieurs heures entre les tétées.

Aux alentours du troisième jour, le bébé entre dans une phase où il réclame plus souvent le sein. Dès que vous commencez à produire le lait mature, vous pouvez allaiter toutes les deux à trois heures. Une fois que la production de lait est régulée, au bout de la quatrième semaine environ, les bébés n’ont alors plus besoin que de six à huit tétées quotidiennes. La tétée nocturne est importante pendant une période, car elle permet à la poitrine de se détendre et stimule la lactation. En revanche, cela peut devenir contraignant si bébé réclame le sein deux fois dans la nuit. A partir de trois mois en général, les bébés arrivent à faire leur nuit entre minuit et 6 heures du matin.

Il n’est malheureusement pas possible d’établir de généralité sur la fréquence d’allaitement d’un nourrisson, car chaque bébé développe son propre rythme et la production de lait de la mère s’adapte en fonction. Il se peut que le rythme des tétées varie toutes les quelques semaines (typiquement vers la troisième ou quatrième semaine puis encore une fois entre trois et quatre mois). Lors de ces changements, le bébé a l’air de ne plus être rassasié et vous vous inquiétez de savoir si vous produirez assez de lait. Il ne s’agit peut-être que d’une poussée de croissance. Vous devez alors augmenter d’un coup la fréquence des tétées, afin d’accroître votre production. Ne vous en faites pas, le rythme des tétées se régule généralement tout seul par l’offre et la demande et les bébés qui prennent le sein plus souvent ne risquent pas d’être sur-nourris.

Il existe une exception

à la règle de l’allaitement à la demande: il est généralement difficile d’encourager la tétée chez les bébés fatigués par la tétée ou endormis (par exemple en cas de jaunisse du nouveau-né) qui se rendorment souvent durant l’allaitement. Dans ce cas, n’allaitez pas à la demande car votre bébé risquerait de téter trop peu. Il a besoin d’au moins six tétées toutes les vingt-quatre heures. Vous pouvez donc le réveiller pour le mettre au sein. En règle générale, les bébés fatigués se contentent plus facilement de petites tétées fréquentes que de quantités plus importantes. Il en est de même pour les bébés dont le poids de naissance était faible ou pour ceux nés prématurément. Un contrôle régulier du poids du bébé chez votre conseillère maternelle est alors inévitable. Il vous permettra, en cas de doute, de savoir si votre enfant reçoit assez de lait.

Plus vous parviendrez à instaurer une routine d’allaitement, et plus vous trouverez les moments idéaux pour le déroulement de votre journée et de celle de l’enfant. Ayez confiance, vous verrez qu’un rythme s’instaurera tout seul.


swissmom et Hello Family

Le guide Hello Family pour les familles a été élaboré en collaboration avec swissmom, le portail d'informations sur la grossesse, la naissance et les enfants.

Accéder au site swissmom