Grossesse: prévention et échographie

Si vous pensez être enceinte ou si vous avez déjà un test de grossesse positif entre les mains, c'est le moment de prendre rendez-vous chez le gynécologue.

En règle générale, les futures mamans effectuent environ sept consultations au cours de leur grossesse.

En Suisse, la plupart des femmes ont leur première consultation prénatale entre la 6e et la 8e semaine de grossesse. Il arrive même souvent que les médecins attendent la fin du premier trimestre, car d'après l'Ordonnance sur les prestations de l'assurance des soins, seul un examen de contrôle est prévu dans les 15 premières semaines de grossesse. Par la suite, les futures mamans consultent leur gynécologue environ une fois par mois, mais la fréquence des visites augmente lors du dernier mois: vous êtes alors conviée à un examen toutes les semaines ou toutes les deux semaines. La prolongation de la grossesse au-delà du terme prévu de l'accouchement (dépassement de terme) implique un suivi médical renforcé: vous serez alors examinée tous les jours.

En règle générale, les futures mamans effectuent environ sept consultations au cours de leur grossesse. En cas de dépassement du terme, de suspicion de complication ou de grossesse à risque, les examens peuvent toutefois être plus nombreux. En revanche, s'il s'agit d'une deuxième grossesse, le médecin estimera peut-être inutile de vous voir aussi souvent. 

Les consultations prénatales

Lors de la première consultation, le médecin prend en général le temps d'établir une anamnèse précise: il vous questionne sur vos antécédents médicaux et les maladies héréditaires au sein de votre famille. Il vous examine ensuite de manière approfondie. Il effectue notamment un frottis de dépistage et vous prescrit une analyse de sang destinée à déceler la présence éventuelle d'anticorps et ainsi d'identifier une infection aiguë ou de contrôler votre immunité contre certaines maladies, la rubéole et l'hépatite B notamment. C'est aussi le moment de votre première échographie: elle permet de déterminer la taille et la position de votre utérus et de diagnostiquer une éventuelle grossesse extra-utérine (implantation tubaire).

En règle générale, les consultations suivantes sont moins poussées: le médecin vous pèse, prend votre tension et mesure la hauteur utérine. Il procède également, par un toucher vaginal, à l'examen du col de l'utérus. Par ailleurs, le médecin vous prescrira régulièrement une analyse d'urine, destinée à déceler la présence de protéines, de sucre et de bactéries. De la même manière, vous devrez effectuer des tests sanguins pour diagnostiquer et prévenir une éventuelle anémie. Si votre grossesse se déroule normalement, vous n'effectuerez plus que deux échographies. La caisse maladie ne prend en charge les examens supplémentaires que si vous êtes considérée comme ayant une grossesse à risque ou que vous avez déjà eu des complications. Ces examens comprennent, entre autres, le diagnostic prénatal en cas de grossesse prolongée ou l'échographie cardiaque du bébé en cas de suspicion de malformation du coeur. 

Médecin ou sage-femme?

Les sages-femmes sont elles aussi habilitées à mener la plupart des examens prénatals, à l'exception des échographies, à condition que votre grossesse se déroule normalement. Si, en revanche, vous êtes classée parmi les grossesses à risque, vous aurez un peu moins de liberté. Votre sage-femme devra alors travailler en étroite collaboration avec votre gynécologue, même si vous ne montrez encore aucun signe de complication. Si vous avez déjà fait face à des complications, par exemple si votre bébé se présente par le siège, sachez que la sage-femme ne pourra vous suivre qu'avec l'accord de votre médecin.

Si vous devez effectuer des examens complémentaires plus poussés au cours de votre grossesse, vous serez probablement orientée vers des médecins spécialisés. Vous consulterez par exemple un spécialiste de la génétique si votre grossesse présente des risques de cet ordre. Si vous êtes atteinte d'une maladie chronique et que vous devez prendre régulièrement des médicaments, votre généraliste travaillera de concert avec votre gynécologue. Si vous souffrez d'un important surpoids ou si vous devez suivre un régime pour cause de maladie ou d'allergie, les conseils d'un diététicien pourront vous être utiles. 


swissmom et Hello Family

Le guide Hello Family pour les familles a été élaboré en collaboration avec swissmom, le portail d'informations sur la grossesse, la naissance et les enfants.

Accéder au site swissmom