La magie de la nature: les jumeaux monozygotes et dizygotes

En cas de grossesse gémellaire, deux cas de figure sont possibles: soit les bébés se développent à partir d'un seul ovule (jumeaux monozygotes), soit à partir de deux ovules différents (jumeaux dizygotes). Les triplés (ou plus!) peuvent être issus d'un, deux ou trois ovules.

Jumeaux monozygotes

La magie de la nature: les jumeaux

Les jumeaux monozygotes sont issus d'un seul et même ovule fécondé par un seul spermatozoïde, comme dans une grossesse unique traditionnelle, à cette différence près que l'œuf se divise ensuite en deux embryons. C'est pour cette raison que le patrimoine génétique (sexe, couleur des yeux et des cheveux) des jumeaux monozygotes est identique. 

Les jumeaux monozygotes présentent toutefois des différences qui varient en fonction du moment de la scission de l'œuf.

  • Si l'œuf se divise très tôt, chaque embryon disposera d'un placenta et d'un sac amniotique propres. Il s'agit d'une grossesse dite bichoriale biamniotique, exactement comme c'est le cas des jumeaux dizygotes.
  • Si l'œuf se divise après le troisième jour suivant la fécondation, seul un placenta alimentera les deux embryons. Ils auront également un seul et même chorion en commun, à l'intérieur duquel ils disposeront toutefois chacun d'un sac amniotique indépendant (amnios): la grossesse est alors monochoriale biamniotique. C'est le cas de figure le plus fréquent chez les jumeaux monozygotes, mais il présente des risques plus élevés: le partage d'un seul et même placenta entre les deux bébés, et donc d'une seule et même circulation sanguine, peut conduire à un déséquilibre où l'un des jumeaux est mieux approvisionné que l'autre (syndrome de transfusion fœto-fœtale).
  • Une division incomplète de l'œuf au huitième jour après fécondation donnera lieu à une grossesse monochoriale monoamniotique avec des jumeaux monozygotes qui se partageront un seul placenta, un seul chorion et un seul sac amniotique. Dans ce cas de figure, les malformations de naissance ainsi qu'un enchevêtrement des cordons ombilicaux sont malheureusement très fréquents.
  • Au-delà du treizième jour après fécondation, il est très rare que la séparation des deux œufs soit incomplète. Le cas échéant, ce développement embryonnaire pathologique conduit à la formation de jumeaux fusionnés, dit «siamois».

Jumeaux dizygotes

Les jumeaux dizygotes sont beaucoup plus nombreux que les jumeaux monozygotes. Ils résultent de la fécondation de deux ovules de manière indépendante. Cela se produit lorsque la femme produit plus d'un ovule au cours d'un même cycle. La fécondation des deux ovules peut être séparée de plusieurs heures, voire même de plusieurs jours. Génétiquement parlant, les jumeaux dizygotes sont donc aussi différents que des frères et sœurs normaux. Ils disposent chacun d'un sac amniotique et d'un placenta propres. Au cours de la grossesse, les deux placentas peuvent toutefois se rejoindre et sembler ne former plus qu'un. Chacun d'entre eux n'alimente pourtant qu'un seul embryon.

Dans de très rares cas, on observe la situation suivante: les jumeaux sont dizygotes, mais sont issus d'un seul et même ovule. Ce cas de figure n'est possible que lorsque l'ovule dispose de deux noyaux, fécondés par deux spermatozoïdes. Les bébés disposeront donc des mêmes gènes hérités de leur mère, mais le patrimoine génétique hérité de leur père sera différent. 

En cas de grossesse gémellaire, l'idéal pour savoir s'il s'agit de jumeaux monozygotes ou dizygotes est de recourir, au cours du premier trimestre, à une échographie. Si l'on constate la présence d'un seul chorion, les jumeaux sont monozygotes. Après le premier trimestre, c'est quelque chose qu'il est de plus en plus difficile à voir, car à partir de la 16e semaine de grossesse, le chorion et le sac amniotique sont bien trop rapprochés pour pouvoir les identifier à l'échographie.


swissmom et Hello Family

Le guide Hello Family pour les familles a été élaboré en collaboration avec swissmom, le portail d'informations sur la grossesse, la naissance et les enfants.

Accéder au site swissmom