Les relations sexuelles durant la grossesse

La femme enceinte constate subitement une plus grande libido. Mais ce désir accru ne surgit pas tout de suite chez de nombreuses femmes.

Le contact physique et les câlins sont importants pendant la grossesse.

La plus grand libido est souvent précédés, durant les premiers mois de grossesse, d’une période d’atonie durant laquelle elles n’ont pas du tout envie de penser à l’amour charnel. Ainsi, le besoin de sexe diminue fortement chez les femmes souffrant de nausées fréquentes au cours du premier trimestre par exemple. Autre problème, la grande fatigue qui s’installe les premières semaines. Pas étonnant que, une fois au lit, on ne pense plus qu’à dormir!

Un grand nombre de futures mamans

sont tout simplement inquiètes au début de leur grossesse. Elles ont peur de faire une fausse couche. Pour d’autres, le fait de savoir qu’un petit être grandit là, dans leur ventre, est un sentiment si étrange que cela vient perturber leur intimité.C’est aussi le cas pour beaucoup d’hommes d’ailleurs, à fortiori s’il s’agit d’une première grossesse vécue. Dites-vous bien que tout cela est parfaitement normal. Si votre compagnon se sent inquiet ou frustré, expliquez-lui ouvertement ce que vous vivez, et ressentez. Il s’agit de livrer un témoignage: informez-le que votre baisse de libido n’a vraiment rien à voir avec sa personne. Vous devez parler de vos inquiétudes, de vos peurs, de vos doutes et de votre état d’esprit. Le futur papa doit faire un effort réel pour comprendre la situation, à défaut de quoi il pourrait vite se sentir mis de côté, penser qu’il n’est plus aimé ou encore qu’il a perdu définitivement sa place dans la vie de sa compagne.

Au début, la poitrine devient plus sensible

et parfois même douloureuse. Mais l’épreuve des premiers mois passée, la sensation éprouvée lorsque le compagnon caresse les seins et les tète délicatement redevient agréable. Il faut néanmoins faire preuve de prudence lorsque la femme sent que l’excitation provoquée par ce toucher: l’ocytocine, une hormone produite en plus grande quantité par le corps lorsque les seins sont stimulés, peut en effet renforcer le risque (si déjà existant) de contractions prématurées. Si l’accouchement est imminent mais qu’il n’y a pas eu de contractions du tout, cette hormone produite naturellement peut déclencher l’accouchement.

Beaucoup de couples ont peur d’avoir des relations durant la grossesse. C’est une peur infondée. Bien à l’abri dans l’utérus et la cavité amniotique, le fœtus ne ressent absolument rien lors de la pénétration du pénis dans le vagin. Le bébé ne risque en aucun cas d’être «blessé» ni même touché. Les accessoires érotiques comme les lubrifiants et les vibromasseurs peuvent d’ailleurs être utilisés pendant la grossesse. Lorsqu’elles parviennent à l’orgasme, les futures mères ressentent des vibrations dans tout le ventre mais il n’y a aucun risque pour que les contractions musculaires dans l’utérus provoquent une fausse couche ou un accouchement prématuré.


Il existe néanmoins quelques situations où il vaut mieux faire abstinence. Il se peut que le gynécologue vous conseille de renoncer à la pénétration vaginale pendant un certain temps, ou carrément durant les neuf mois de grossesse. Il vous expliquera clairement pourquoi. Cela n’implique donc pas de renoncer aux caresses et à toute forme d’intimité érotique.

Il est conseillé de renoncer au sexe lorsque:

 

  • Le col de l’utérus se dilate prématurément. Il faut alors craindre l’introduction, lors des rapports sexuels, de germes pathogènes pouvant atteindre la cavité amniotique, le col de l’utérus ne formant plus une barrière naturelle. Les infections peuvent entraîner une fausse couche ou un accouchement prématuré.
  • Une femme a déjà eu plusieurs fausses couches. Mais une fois les premières semaines à risque passées, il n’y a généralement plus de danger et les futures mamans peuvent à nouveau reprendre leur vie sexuelle.
  • Des saignements apparaissent. Cependant, si ces derniers se sont espacés et ont diminué, et que la grossesse est stabilisée, les relations sexuelles ne présentent aucun danger.
  • Des contractions prématurées. Attention, le plaisir sexuel peuvent renforcer celles-ci.
  • Le placenta recouvre interne du col de l’utérus. On parle dans ce cas de «placenta prævia». L’effort mécanique causé par le rapport sexuel peut alors engendrer des hémorragies.

swissmom et Hello Family

Le guide Hello Family pour les familles a été élaboré en collaboration avec swissmom, le portail d'informations sur la grossesse, la naissance et les enfants.

Accéder au site swissmom