Troisième semaine

Essayez des gestes simples de gymnastique, pour familiariser bébé à son environnement et stimuler sa digestion. Et parlez-lui en mots et en musique: c’est essentiel pour le développement du langage.

A trois semaines, les bébés sont déjà très observateurs.

Deux semaines après la naissance, les nouveau-nés retrouvent habituellement le poids de leur naissance. A partir de là, la prise de poids va de 150 à 200 g par semaine pendant les trois premiers mois de la vie de bébé. A cinq mois, il est fort probable que le poids de l’enfant ait doublé.

Le reste du cordon ombilical a dû sécher et la petite plaie du nombril cicatriser. Plus rien ne s’oppose donc aux joies du bain! Cependant, vous aurez du mal à les en sortir, car les bébés se sentent très bien dans l’eau chaude, qui leur rappelle le ventre de leur mère. Ils se réjouissent de laisser libre cours à leur soif de mouvement.

Hors du bain,

les mouvements corporels de votre bébé sont encore plutôt hasardeux. Dès qu’il agrippe quelque chose, par exemple votre doigt, il le porte systématiquement à sa bouche. Il en sera bientôt de même avec sa propre main.

Pour familiariser votre bébé à son environnement et stimuler sa digestion, essayez de temps à autre de faire quelques exercices simples de gymnastique, juste pendant quelques minutes. Attrapez ses petites mains et bougez-les devant sa poitrine, faites des mouvements de pédalage avec ses jambes. Pour cet exercice, optez idéalement pour une position assise, pieds sur un tabouret, et bébé couché sur vos cuisses. Sur la table à langer, vous pouvez également poser bébé à plat ventre et le faire rouler délicatement vers un côté, puis l’autre. Généralement, votre bébé apprécie et participe avec joie. S’il commence à pleurer, arrêtez.

Il est essentiel de parler intensément à votre bébé, même s’il ne peut pas encore vous répondre.Racontez-lui quelque chose, chantez-lui une chanson, parlez-lui. Vous remarquerez que le ton de votre voix se fera presque instinctivement plus doux, plus amical, et que vous en viendrez même au «langage bébé». Cela n'a rien d'amusant mais il y a de bonnes raisons de le faire: les bébés apprécient les sons aigus et la répétition de syllabes courtes («la-la-la», «eu, eu, eu») qui leur permet d’assimiler ces «mots». Les six premiers mois de la vie de bébé sont essentiels pour le développement de la parole de l’enfant, même s’il ne prononcera son premier mot intelligible qu’après son premier anniversaire.

La position de votre bébé pour dormir

était celle du fœtus jusqu’à maintenant: recroquevillé, tout comme il avait l’habitude de dormir dans votre ventre. Ses petites jambes sont pliées et ses bras collés au corps. Ses petites mains sont serrées en poings et placées près de son visage.

Au cours de sa troisième semaine de vie, on constate que bébé commence à avoir une posture plus étirée, plus libre; c’est pourquoi il est recommandé de le coucher sur le dos. Cette position ainsi que d’autres mesures permettent de réduire considérablement le risque de mort subite du nourrisson (SIDS), angoisse de tous les parents. Veillez également à ce que l’enfant ne soit pas trop chaudement habillé lorsqu’il dort.

Si le temps le permet

et que votre bébé est réveillé, allez prendre un bol d’air dans un parc ou dans des rues calmes. Cette activité est essentielle au déroulement de la journée. Vous pouvez aussi l’emmener lorsque vous faites les courses. Il existe de nombreux moyens de transport ou porte-bébés. Cependant, évitez de multiplier les stimuli lors des premiers mois. Les supermarchés gigantesques ou les fêtes de famille sont encore un peu trop pour eux. Bien qu’ils dorment une grande partie du temps, les bébés intègrent tout de même une partie de ce qui se passe et ont du mal, le soir venu, à digérer toutes les informations nouvelles. Chez vous, inutile de marcher sur la pointe des pieds lorsque votre enfant dort. De nombreux parents font même l’expérience et découvrent que des bruits constants ont souvent la vertu de calmer le nourrisson (par exemple la voiture ou l’aspirateur).


Commencez un journal pour votre enfant

Vous aurez peine à croire, dans un an, comme le temps aura passé vite! Ne serait-ce pas formidable de garder quelques lignes en souvenir pour plus tard? Ajoutez-y quelques photos ou vidéos. Créez-vous une routine d’écriture, par exemple tous les dimanches, et décrivez tout ce que votre bébé fait ou a appris, ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas, sans oublier bien sûr ce que vous avez ressenti.


swissmom et Hello Family

Le guide Hello Family pour les familles a été élaboré en collaboration avec swissmom, le portail d'informations sur la grossesse, la naissance et les enfants.

Accéder au site swissmom