Qu'est-ce qui provoque les grossesses gémellaires?

Attendre des jumeaux monozygotes est le fruit du hasard. Dans le cas de jumeaux dizygotes, c’est différent.

Quelle est la probabilité d’avoir des jumeaux?

Les grossesses multiples sont rares chez la femme.

Les grossesses multiples sont rares chez la femme. A l'échographie du premier trimestre, seule 1 grossesse sur 40 se révèle gémellaire. Bien souvent, l'un des fœtus ne se développera pas. Sans traitement hormonal, seule 1 grossesse gémellaire sur 80 aboutit à la naissance de jumeaux. Les triplés sont encore plus rares, puisqu’ils concernent 1 grossesse sur 7000. Quant aux quadruplés, ils ne représentent qu’une naissance pour 500 000 grossesses.

L'arrivée répétée de jumeaux dizygotes dans une famille n’a rien à voir avec un quelconque «gène de la gémellité». Elle est plutôt liée à une tendance familiale à la double ovulation. La probabilité d'avoir des jumeaux dizygotes est deux fois plus élevée lorsqu’on est soi-même jumelle ou qu'il y a déjà eu des jumeaux dans la famille. La sœur de la mère de jumeaux, par exemple, a deux fois plus de chances d’attendre elle-même des jumeaux. 

Le frère de la mère de jumeaux ne transmet par contre que son gène à lui: c’est sa fille qui aura plus de chances de mettre au monde des jumeaux. Même chose pour les fils d'une mère de jumeaux: leurs filles ont plus souvent des jumeaux. On appelle ce phénomène «saut de génération». Les hommes dotés de ce gène n'influent donc que sur la probabilité de leurs filles d’avoir des jumeaux.

L’âge, un facteur déterminant

L’âge de la mère est déterminant quant à la probabilité d'avoir des jumeaux. Au fil du temps, la régulation de l’hormone follico-stimulante (FSH) fonctionne moins bien. Sa concentration augmente, menant à maturité deux ovocytes susceptibles d’être fécondés. Pour les experts, ce phénomène s’explique par le fait qu’avec l’âge augmente le risque de fausse couche ou de malformation. La fécondation d'un deuxième ovocyte augmente donc les chances de mettre au monde un bébé en bonne santé.

Cela explique aussi que les grossesses gémellaires soient plus nombreuses après un traitement hormonal de la mère. Les médicaments stimulent l’ovulation (lien vers le calculateur d'ovulation), ou alors on implante à la femme plusieurs ovules issus d'une fécondation in vitro. Aux Etats-Unis, ces traitements ont entraîné depuis vingt ans une augmentation de 50 % des naissances de jumeaux et de 400 % des naissances de triplés. En Allemagne, pour citer un pays proche du nôtre, une naissance sur 50 est une naissance multiple. 

Autres facteurs favorisant une grossesse gémellaire

Une femme qui est déjà mère a plus de chances d’avoir des jumeaux. La probabilité augmente aussi si la femme prend de l’acide folique en prévision d’une grossesse, comme certains experts le recommandent pour prévenir les anomalies du tube neural. 


swissmom et Hello Family

Le guide Hello Family pour les familles a été élaboré en collaboration avec swissmom, le portail d'informations sur la grossesse, la naissance et les enfants.

Accéder au site swissmom