L'ordinateur, allié de l'apprentissage scolaire

De nombreuses chambres d'enfants suisses sont déjà équipées d'un ordinateur. Cependant, toutes les écoles ne proposent des cours modernes sur ordinateur, ce qui serait bien utile pour que les élèves apprennent seuls.

L'ordinateur incontournable au quotidien

Dans la plupart des écoles suisses, enseignants et élèves utilisent l'ordinateur pour former et se former.

Les ordinateurs font partie du quotidien des enfants et des adolescents. Les études montrent que les nouveaux médias jouent un très grand rôle dans les loisirs des écoliers. D'après l'Office fédéral de la statistique (OFS), près de 70 % des enfants de 15 ans utilisent un ordinateur plusieurs fois par semaine. Les jeunes préfèrent même l'ordinateur à la télévision. La vie sans Internet leur est impensable. Ils s'en servent pour chatter avec leurs amis, échanger sur les réseaux sociaux, jouer à des jeux en ligne ou faire des recherches pour leurs cours.

L'informatique à l'école favorise l'apprentissage

Dans les écoles suisses aussi, l'ordinateur est devenu incontournable pour l'enseignement. 99 % des secondaires I possèdent l'infrastructure nécessaire pour que les élèves puissent utiliser des ordinateurs. 

A l'école primaire, les nouveaux médias jouent aussi un rôle important pendant la semaine hors cadre. Les écoliers ont par exemple la possibilité de s'essayer à la photographie numérique et de retoucher les photos prises à l'aide d'un logiciel. Dans les matières comme le français, l'allemand, les mathématiques ou les sciences naturelles, les enfants et les adolescents travaillent avec des logiciels éducatifs. Ceux-ci sont aussi utilisés en maternelle, en logopédie et dans l'enseignement spécialisé.

L'intérêt d'apprendre sur l'ordinateur

Mais les ordinateurs ont-ils vraiment un intérêt à l'école? L'association faîtière des enseignantes et enseignants de Suisse alémanique (LCH) a mandaté l'Institut pour les médias et l'école de la Haute école pédagogique de Suisse centrale à Schwytz pour qu'il mène des études sur la question. Celles-ci ont montré que les ordinateurs peuvent améliorer la qualité des cours et les résultats des élèves. Les enfants travaillent volontiers avec les ordinateurs et Internet. L'utilisation des nouveaux médias dans le cadre d'un enseignement ouvert donne aux écoliers la possibilité d'acquérir eux-mêmes les notions. Ainsi, ils apprennent non seulement à utiliser un ordinateur, mais assimilent aussi des compétences médiatiques.

De nombreux enseignants n'exploitent pas ces nouvelles possibilités

Les enseignants s'accordent à dire que les ordinateurs à l'école sont un complément important. Pourtant, ils sont nombreux à ne les utiliser que rarement en classe. La préparation des cours ne leur laisse guère le temps de se pencher sur le sujet et de présenter les leçons de manière à ce que les élèves puissent les aborder par le biais de l'ordinateur. Selon les études, la formation initiale et continue et un suivi approfondi sont essentiels pour que les enseignants utilisent effectivement les nouveaux médias en classe.

Dans les cantons qui ont émis des directives pour l'utilisation de l'informatique à l'école et dans lesquels les enseignants bénéficient d'un soutien adéquat, les médias numériques sont bien sûr plus présents en classe. Des objectifs clairs soutenus par l'ensemble de l'équipe enseignante favorisent l'utilisation des médias dans les écoles.

Apprendre à l'aide de l'ordinateur: un atout important pour l'avenir

L'informatique et Internet vont jouer un rôle de plus en plus important à l'école. Dans une étude, 50 experts de l'espace germanophone ont été interrogés sur le futur rôle des nouveaux médias dans l'enseignement. Selon eux, l'importance des ordinateurs va encore augmenter. Parallèlement, les élèves seront d'un niveau encore plus hétérogène, ce qui imposera de nouveaux défis à l'école. Dans ce contexte, l'informatique permettra un apprentissage plus flexible et mieux adapté à chaque élève. Les experts sont unanimes: les enseignants jouent un rôle indispensable pour l'utilisation des nouveaux médias.


«Il faut toujours avoir à l’esprit l’objectif à atteindre»

Quelle est l’utilité de l’ordinateur pour l’éducation et le développement des enfants? Deux questions au Professeur Dominik Petko, directeur du département Recherche et développement de la Haute école pédagogique de Suisse centrale de Schwytz.

D’après vous, après avoir installé des ordinateurs comme outils d’apprentissage dans les écoles et les chambres d’enfants, quelle en est l’utilité?

Il n’est pas possible de donner une réponse simple à votre question. Tout dépend de la manière dont on utilise les ordinateurs, car il s’agit d’outils aux multiples facettes, qui offrent de nombreuses possibilités. Il y a ainsi de bons et de mauvais logiciels éducatifs. Il faut toujours garder à l’esprit l’objectif à atteindre. Ensuite, il s’agit de choisir le meilleur média, celui qui offre la plus grande valeur ajoutée. Mais les ordinateurs ne se limitent pas à apporter de la valeur ajoutée, ils sont aussi importants parce qu’ils font partie de notre culture. C’est pourquoi il ne faut pas être surpris que les enfants s’intéressent à ce monde virtuel.

De plus en plus d’écoles introduisent l’ordinateur dans les cours. Quel est le véritable impact de l’usage de l’informatique dans l’enseignement?

Plus de 80 % du corps enseignant utilise l’ordinateur occasionnellement pendant les cours. À l’école primaire, c’est principalement les jeux et les programmes éducatifs qui sont utilisés. Plus tard s’y ajoutent les présentations du professeur et le traitement de texte. La plupart des enseignants se servent de l’ordinateur de la manière la plus courante, qui n’est malheureusement pas la meilleure. Ils ne tirent pas parti de toutes les possibilités de la machine. Il y a encore un grand potentiel à exploiter, pensez à l’utilisation de l’image, du son et de la vidéo. Ainsi, on peut aussi documen-ter les travaux des groupes avec la vidéo. Les portfolios personnels peuvent être publiés sur des blogs et les travaux peuvent être rédigés en commun. Ce qui est le plus frappant, c’est qu’on ne réfléchit pas souvent dans les écoles à l’impact des nouveaux médias. Pourquoi y a-t-il aussi peu de réflexion sur la manière dont les nouveaux médias changent le monde? C’est à mon avis une tâche importante des écoles et des parents. Il est encore nécessaire d’expliquer certaines choses.