Les premiers jours à la maison

Votre quotidien est bouleversé. Tout est nouveau. Soyez indulgente avec vous-même et détendez-vous: les bébés ressentent l’anxiété.

Les premiers jours qui suivent le retour à la maison avec bébé, les parents doivent être détendus.

Même si vous vous sentiez en pleine forme les jours précédents à l’hôpital, à peine serez-vous rentrée à la maison que vous remarquerez que vous tenez encore difficilement sur vos jambes.Vous auriez pourtant besoin de toutes vos forces pour maîtriser votre toute nouvelle situation. Pour les perfectionnistes, c’est une dure épreuve: rien ne va comme sur des roulettes, faire des projets est inutile et la plus petite des actions se révèle laborieuse et compliquée.Ne vous faites pas de soucis: (pratiquement) toutes les jeunes mères sont dans le même cas. S’occuper de son ménage, faire les courses, nettoyer, recevoir les visiteurs et en plus de cela, répondre aux nombreux besoins d’un nourrisson: c’est un défi énorme que l’on ne relève pas en deux coups de cuillère à pot.

Soyez donc indulgente avec vous-même: si vous ne parvenez pas à vous doucher, à faire la lessive et à préparer le repas avant midi, ce n’est pas grave. Votre entourage le comprendra très bien. Ne vous mettez pas la pression et ne laissez pas non plus les autres vous la mettre. Il est tout à fait normal que vous manquiez d’assurance, soyez vite épuisée et réagissiez de manière excessive. Avec le temps, tout rentrera dans l’ordre et bientôt, vous retrouverez une normalité agréable dans votre nouvelle vie.

Durant les premières semaines suivant votre retour à la maison, vous serez tellement occupée par votre bébé – l’allaiter, le baigner, le changer, le promener et le câliner – que vous devrez peut-être délaisser votre ménage. Si votre compagnon ne peut pas prendre congé, demandez de l’aide pour les tâches les plus importantes. Peut-être une amie, une sœur, une voisine, une tante, votre mère ou la marraine de votre bébé peut-elle vous donner un coup de main. Au besoin, prenez une baby-sitter.

Dites exactement à vos assistants et assistantes ce qu’ils doivent faire. En effet, vous ne pouvez pas raisonnablement espérer que votre entourage devine seul ce dont vous avez besoin. Plus vous déléguerez de tâches ménagères, plus vous serez détendue et reposée pour vous occuper de votre enfant. Et c’est important, car les tout-petits ressentent très fortement l’anxiété, l’agitation et la nervosité régnant dans leur entourage et deviennent alors eux-mêmes agités. Vous n’avez vraiment pas besoin de cela pour l’instant... 

Pour toutes vos questions, vous pouvez vous adresser au centre de puériculture de votre région. Plusieurs sites Internet offrent également des conseils et une aide concrète aux mères célibataires.


swissmom et Hello Family

Le guide Hello Family pour les familles a été élaboré en collaboration avec swissmom, le portail d'informations sur la grossesse, la naissance et les enfants.

Accéder au site swissmom