Grossesse et alimentation

Au secours, que puis-je manger? Une alimentation riche et équilibrée avant et pendant la grossesse aidera votre bébé à prendre un bon départ dans la vie.

Conseil nutritionnel pendant la grossesse

Une alimentation équilibrée fournit des nutriments essentiels à la maman et au bébé.

Durant la grossesse, le corps traverse de nombreux bouleversements qui induisent des besoins nutritionnels spécifiques. Découvrez ci-après les principales recommandations à suivre en matière d'alimentation. 

Ne mangez pas deux fois plus, mais deux fois mieux! 

Contrairement à ce qu'on a longtemps cru, il n'est pas nécessaire de manger pour deux pendant la grossesse. Plus qu'un apport accru en énergie, vous aurez surtout besoin d'un apport suffisant en vitamines et en sels minéraux au début de votre grossesse. A partir du 4e mois, vos besoins accrus en énergie et en protéines pourront être couverts par une tranche de pain complet accompagnée d'un morceau de fromage. A partir du 7e mois, vos besoins énergétiques seront plus élevés de 500 kcal qu'avant la grossesse et devront être couverts par un en-cas supplémentaire, par exemple un müesli avec des flocons, des noix et du lait. Important: ne faites pas de régime pendant la grossesse au risque de mettre en péril votre santé et celle de votre bébé.

Une alimentation équilibrée fournit les nutriments essentiels à la maman et au bébé. Mais ne négligez pas l'importance des compléments alimentaires:

Acide folique pendant la grossesse

L'acide folique est une vitamine très importante pour la formation des cellules sanguines chez la mère et l'enfant. Pourtant, une alimentation normalement équilibrée ne permet pas de couvrir les besoins en acide folique pendant la grossesse. Une carence en acide folique chez la femme enceinte peut augmenter le risque d'anomalies du tube neural (Spina Bifida p. ex.) chez l'enfant. C'est pourquoi il est recommandé de prendre des comprimés d'acide folique avant de tomber enceinte et jusqu'à la 12e semaine de grossesse au moins en complément d'une alimentation équilibrée. 

Vitamine D pendant la grossesse

La vitamine D est une vitamine très particulière puisque le corps est capable de la produire lui-même sous l'effet du soleil. Toutefois, elle s'assimile moins bien pendant les mois d'hiver et lorsqu'on utilise de la crème solaire. Les aliments ne contiennent guère de vitamine D, alors qu'un apport suffisant est essentiel pour la bonne santé des os et des dents de la maman et du bébé. D'où l'importance de compléter son alimentation avec des gouttes de vitamine D (15 mg). 

La prise de fer pendant la grossesse

Comme vous avez besoin d'une grande quantité de fer pour la formation des cellules sanguines pendant la grossesse, il faut veiller à en recevoir en quantité suffisante. Le fer se trouve en particulier dans les aliments d'origine animale comme la viande et les œufs, que le corps peut bien absorber. Les sources de fer d'origine végétale telles que les céréales complètes, les légumineuses, les noix et certaines variétés de légumes comme les bettes devraient toujours être combinées avec des aliments riches en vitamine C. Le poivron, le brocoli, les baies et les agrumes - de bonnes sources de vitamine C - facilitent l'absorption du fer. Les comprimés de fer ne sont pas recommandés pour tout le monde et doivent être prescrits par le gynécologue.

Si nécessaire, votre gynécologue pourra aussi vous prescrire d'autres nutriments essentiels pendant la grossesse tels que les acides gras oméga-3, le magnésium et l'iode. 

Les aliments critiques: au secours, que puis-je manger?

Pendant la grossesse, il est essentiel de manger varié et équilibré et de veiller à tout prix à éviter les intoxications alimentaires. On veillera donc à respecter les quelques recommandations nutritionnelles et conseils d'hygiène suivantes:

Conseils d'hygiène pour femmes enceintes.

  • Lavez-vous les mains avant de manger et de cuisiner.
  • Lavez bien les légumes, la salade, les herbes aromatiques et les fruits.
  • Séparez les aliments crus ou souillés des autres aliments quand vous les préparez. N'utilisez pas les mêmes ustensiles de cuisine pour les aliments crus ou souillés que pour les autres aliments.
  • Ne mangez pas d'aliments d'origine animale crus ou qui n'ont pas été suffisamment cuits.
  • Respectez les conseils de stockage et les dates limites de consommation.