Une lolette pour réconforter bébé

La lolette, oui ou non? De nombreux arguments plaident pour, mais également contre. Pour les parents, la lolette est souvent un soulagement dans leur quotidien avec bébé. En effet, par son effet apaisant, elle permet de couper court à certaines situations, avant que leur bambin ne se mette à hurler.

Un argument en faveur de la lolette: la succion est un réflexe naturel

Il existe différents types de lolettes.

Les défenseurs de la lolette avancent que son utilisation est moins préjudiciable que le fait de sucer son pouce. Elle préserve davantage les mâchoires, dont elle épouse plus facilement la forme grâce à sa matière souple. En outre, il est plus facile de "sevrer" un bébé qui prend une lolette qu'un enfant qui suce son pouce! Les bébés allaités se passent toutefois plus facilement d'une lolette ou de leur pouce, car leur besoin de succion est satisfait de manière naturelle.

Le réflexe de succion est inné. Dans le ventre de la mère, le fœtus suce souvent son pouce. Après la naissance, le bébé posé sur le sein de la mère cherche instinctivement le mamelon et commence à téter. Ce réflexe naturel est vital pour le nourrisson et contribue à son bien-être. En effet, le fait de téter le sein ou une lolette a une action apaisante et analgésique.

Les points auxquels vous devez faire attention avec la lolette

Si vous voulez habituer votre enfant à la lolette, gardez trois règles d'or à l'esprit afin de l'utiliser correctement et d'éviter les problèmes.

  1. De nombreux parents se demandent à partir de quand proposer une lolette à leur bébé. Ne vous précipitez pas. Si la lolette est donnée trop tôt à un nouveau-né, elle risque d'interférer avec l'allaitement, car le bébé tète différemment le sein et la lolette. Certains enfants prennent alors de mauvaises habitudes. Attendez au moins quelques semaines avant de donner une lolette à votre enfant.
  2. La lolette peut retarder le développement du langage lorsque vient le moment pour le bébé de prononcer ses premiers mots. En effet, la langue étant occupée à maintenir la lolette dans la bouche de bébé, cela nuit à l'articulation. L'entraînement à la déglutition nécessaire ne se fait pas bien. C'est pourquoi il ne faut pas laisser sa lolette à un bébé plus de quelques heures. Quand votre enfant tente de parler avec sa lolette dans la bouche, expliquez-lui que vous ne comprenez pas ce qu'il dit. Veillez ensuite à ce qu'il la sorte de la bouche. Sinon, il prendra de mauvaises habitudes pour parler.
  3. À partir de trois ans, vous devez apprendre à votre enfant à se passer de sa lolette. Plus vous retarderez ce moment, plus ce sera difficile pour l'enfant.

Comment choisir la bonne lolette?

Que ce soit pour un nouveau-né ou un jeune enfant, la lolette idéale n'exerce pas de forte pression sur la mâchoire, laisse suffisamment de place à la langue et ne gêne pas la déglutition. On distingue généralement deux types de lolettes: celles de forme asymétrique présentent une partie haute bombée et une partie basse légèrement incurvée. Elles imitent au mieux la forme du mamelon lors de la tétée et limitent la pression sur la mâchoire et le palais de manière optimale. Afin d'éviter un développement incorrect de la mâchoire, veillez toujours à ce que votre bébé ne positionne pas sa lolette à l'envers dans sa bouche.

Une lolette symétrique, quant à elle, présente un léger bombé uniforme dans toutes les directions. Elle ne se déforme que dans la bouche. Le grand avantage est qu'elle est toujours bien positionnée. Même si elle tourne, elle n'exercera pas de pression accrue sur la mâchoire.

La matière idéale

Comme pour la forme, à vous de choisir la matière qui convient le mieux à votre bébé. Le latex comme le silicone sont inoffensifs pour votre enfant. Le latex est un matériau naturel et agréablement souple, mais il faut le remplacer plus vite. De plus, certains bébés sont allergiques aux protéines qu'il contient. Le silicone est plus dur et conserve sa forme plus longtemps. Toutefois, les premières dents peuvent rapidement l'endommager.

En principe, il est possible de personnaliser la lolette avec le nom de votre bébé ou un autre motif. Cela présente un avantage très pratique: vous la confondrez moins facilement avec celle des autres enfants. Toutefois, même si la lolette se retrouvera moins rapidement dans la bouche d'un autre bébé, vous devez tout de même veiller à sa propreté pour éviter les germes. Autrement dit, comme pour les biberons, vous devez régulièrement la faire bouillir ou la stériliser. Au bout d'un certain temps, vous devrez tout de même la remplacer par une neuve.

 

Tous les bébés n'aiment pas les lolettes

Certains bébés ne parviennent pas à s'habituer à la lolette. Bien que le réflexe de succion soit inné, ils rejettent cet accessoire pourtant apaisant pour de nombreux enfants. Certains se calment vite même sans ce petit assistant, d'autres au contraire s'énervent tellement qu'ils la recrachent. D'autres enfin préfèrent leur pouce, leur doudou ou les doigts de maman. Tout ce qui peut leur donner un sentiment de chaleur et de proximité.

En principe, renoncer à la lolette ne pose aucun problème, tant que votre bébé se sent bien sans. Néanmoins, s'il a du mal à se calmer ou si vous souhaitez le déshabituer du pouce, cela vaut la peine de tester plusieurs modèles pour qu'il finisse par l'accepter.

 

Recevez un circuit aquatique

Pour tout achat de douze paquets de couches-culottes Pampers, vous recevrez un circuit aquatique AquaPlay d'une valeur de CHF 79.95!

Publicité