Première semaine

Pour l'enfant, la naissance est d'abord vécue comme un traumatisme pour tous les organes sensoriels.

Un nouveau-né perçoit très distinctement ce qui se trouve dans un rayon d'environ 30 cm.

L’apparence du nouveau-né ne correspond certes pas encore vraiment à celle des adorables bébés des magazines, mais les changements sont considérables durant la première semaine de sa vie et avant même de vous en apercevoir, vous serez convaincu d’avoir le plus beau bébé du monde. Du point de vue de l’enfant, la naissance est d’abord vécue comme un choc violent pour tous les organes sensoriels. La salle d'accouchement est généralement très éclairée et bruyante. Les yeux et les oreilles ne sont pas les seuls à être agressés: le nez est également submergé de nouvelles odeurs. Lorsque vous placez bébé sur votre ventre, son odorat affuté le fait se diriger instinctivement vers sa source de nourriture, c’est-à-dire votre poitrine.

Votre bébé est capable de

faire la différence entre les distances proches et lointaines. Tout ce qui se trouve à plus d’un bras de distance est flou. En revanche, tout ce qui se trouve dans un rayon d’environ 30 cm, c’est-à-dire la distance entre le visage des parents et les yeux de bébé lorsqu’il est nourri ou porté, est perçu très distinctement.

Les bébés sont déjà capables de distinguer les couleurs mais réagissent, dans les premières semaines, davantage aux forts contrastes (les damiers par exemple). L’image qui attire le plus les nouveau-nés est le visage humain.

Ils concentrent leurs observations méticuleuses sur les sourires ou motifs cruciformes à deux points, c’est pourquoi les premiers jouets préconisés sont ceux qui incitent à l’observation par leur contraste, comme par exemple un mobile ou des dessins simples de livres d’images. Bébé est également fasciné par sa propre image. Déposez un miroir incassable sur le côté de son lit, et vous verrez comme votre bébé adore s’observer. 

Dès la première semaine de sa vie,

un bébé est capable de différencier les visages de plusieurs personnes et de les imiter. Ainsi, plus vous approchez votre visage de sa petite frimousse et plus vite vous faites connaissance! Si vous parvenez à lui montrer des petites mimiques assez régulièrement (tirer la langue, lever les sourcils, faire la moue), il sera vite capable de vous imiter.

Chez les nouveau-nés, la communication se limite essentiellement encore au cri. Les chercheurs appellent cela la «phase d’éveil actif», par opposition à la «phase d’éveil passif» qui est encore rare. Ces moments de calme sont consacrés à l’apprentissage. Les bébés intègrent tellement de nouvelles choses rapidement! Profitez de ces phases pour prendre contact activement avec votre bébé et apprendre à le connaître. Parlez-lui, chantez-lui des chansons, promenez-vous avec lui dans la maison et montrez-lui les photos accrochées aux murs. Au bout de quelques minutes, votre bébé commencera à somnoler ou à pleurnicher (autre terme pour la «phase d’éveil actif»).

L’alimentation est l’activité

la plus importante. Lors des premières semaines de sa vie, le nouveau-né a faim toutes les deux à trois heures. Deuxième chose la plus importante pour lui: le sommeil. En effet, le nouveau-né dort en moyenne 16 à 17 heures par jour; malheureusement pas en une seule fois, au grand dam des mamans, mais par tranches d’environ huit phases brèves de sommeil.

Ce n’est que vers la fin du premier mois que les bébés acquièrent un rythme plus ou moins régulier de sommeil et d’alimentation. Les nouveau-nés s’habituent lentement à cet environnement soudain illimité, mais ils apprécient encore particulièrement d’être enveloppés dans une couverture, portés et bercés. Que ce soit à travers des massages, des câlins ou des caresses, le contact les apaise.


swissmom et Hello Family

Le guide Hello Family pour les familles a été élaboré en collaboration avec swissmom, le portail d'informations sur la grossesse, la naissance et les enfants.

Accéder au site swissmom