La gymnastique après l’accouchement

Après avoir passé de nombreux mois à porter des vêtements de grossesse, l’idée de pouvoir à nouveau rentrer dans vos anciens jeans ou de vous acheter de nouvelles tenues qui mettent votre silhouette en valeur est très tentante!

La gymnastique douce vous aide à perdre du poids après l'accouchement.

Il est fortement déconseillé de suivre un régime pendant que vous allaitez. Pratiquer une activité sportive en douceur permet de stimuler votre métabolisme, d’augmenter vos dépenses énergétiques, et constitue donc le meilleur moyen pour retrouver votre ancienne silhouette.

Continuez à pratiquer les exercices des muscles du plancher pelvien que vous aviez déjà commencés pendant la grossesse. Ces exercices peuvent être effectués partout très discrètement: contractez tous les muscles de votre bas-ventre en même temps, du fessier jusqu’à l’utérus et au vagin. La sensation décrite par les sages-femmes est de faire comme si l’on essayait à la fois d’empêcher les intestins de travailler et l’urine de s’écouler, tout en retenant un tampon. Comptez jusqu’à six, puis relâchez. Répétez ces mouvements cinq ou six fois par heure. Cet exercice est particulièrement utile si vous avez des problèmes d’incontinence urinaire après l’accouchement.

Les muscles abdominaux

sont très distendus et affaiblis après l’accouchement. Il est même possible que vous sentiez un petit espace au toucher sur le devant, entre les muscles centraux (séparation des muscles abdominaux). Les relevés de buste et autres programmes d’entraînement stricts demandent donc encore trop d’efforts et sont même dangereux. Vous ne rééduquez pas votre corps affaibli, vous ne faites que le surmener inutilement. Un entraînement en douceur, mais pratiqué régulièrement, est beaucoup plus judicieux pour le moment.

Il existe quelques exercices que vous pouvez effectuer à la maison, certains même en faisant autre chose. Vous pouvez par exemple faire des abdominaux tout en allaitant. Rentrez votre ventre, contractez un instant et relâchez. Répétez cet exercice de contraction au moins vingt fois, et ce à chaque tétée. Vous pouvez également le pratiquer facilement dans votre baignoire. Répétez simplement le mouvement de bascule du bassin que vous faisiez déjà pendant votre grossesse: contractez les muscles abdominaux, arrondissez le dos (à la manière d’un chat), puis relâchez lentement et cambrez le dos tout en douceur.

Dès le deuxième jour qui suit l’accouchement,

vous pouvez essayer de renforcer le «corset musculaire» de votre bas-ventre grâce à l’exercice suivant: allongez-vous sur le sol, jambes pliées. Rentrez le ventre, tendez vos bras vers les genoux et soulevez la tête et les épaules. Tenez un instant dans cette position contractée (augmentez sa durée lorsque vous aurez plus de force), puis reposez lentement la tête et les épaules. Commencez par répéter cet exercice six fois, puis augmentez jusqu’à vingt fois.Le stretching, le yoga, la natation et de longues promenades sont également de bons exercices pour commencer. D’autant que l’air frais est aussi bénéfique pour votre bébé!

Certains grands clubs de fitness proposent un entraînement spécifique pour les jeunes mamans, auquel elles peuvent se rendre avec leur nourrisson (tant qu’il ne sait pas encore marcher à quatre pattes). Si un bébé se met à crier, sa mère peut alors s’occuper de lui ou l’allaiter. Parfois, les enfants sont même intégrés au programme d’entraînement, par exemple lorsque les mères apprennent à tenir et porter leur bébé sans se faire mal au dos.

Si votre enfant est né par césarienne, demandez conseil à votre médecin avant de commencer un entraînement pour les abdominaux.


swissmom et Hello Family

Le guide Hello Family pour les familles a été élaboré en collaboration avec swissmom, le portail d'informations sur la grossesse, la naissance et les enfants.

Accéder au site swissmom