Pour les enfants, cuisiner est une activité récréative et pédagogique

Peser, remuer, mélanger: il y a beaucoup d'activités amusantes et (presque) sans danger pour les enfants dans une cuisine, y compris couper des aliments. Avec des explications précises et une surveillance appropriée, vous pouvez initier les jeunes enfants en douceur à l'art culinaire.

Conseils pour cuisiner avec des enfants

La meilleure façon de faire apprécier une nourriture saine aux enfants est de cuisiner avec eux.

Cuisiner avec les enfants est la meilleure façon de leur faire apprécier une nourriture saine. Leur curiosité et leur besoin d'activité les poussent alors à goûter et à apprendre de nouvelles choses. Naturellement, tout ne fonctionnera pas forcément du premier coup. Mais avec nos conseils et nos recettes, cette activité commune sera toujours un succès:

  • Choisissez un jour sans stress pour cuisiner, par exemple le week-end. Généralement, la préparation avec les enfants prend plus de temps que sans eux.
  • Gardez votre calme même si tout ne fonctionne pas immédiatement et que la cuisine est plus sale que d'habitude.
  • Choisissez les recettes avec votre enfant. Pour cela, n'hésitez pas à trouver des compromis. Laissez votre enfant choisir l'entrée ou le dessert alors que vous déterminez le plat principal, ou inversement.
  • Faites si possible la liste des courses et les courses ensemble. Votre enfant apprendra ainsi beaucoup de choses sur les produits alimentaires et leur origine.
  • Appliquez déjà avec les tout-petits les règles de base de l'hygiène: se laver les mains avant de cuisiner, recouvrir d'un pansement toute plaie éventuelle, utiliser de la vaisselle et des couverts propres pour couper et préparer les aliments, se laver les mains après chaque préparation.
  • Expliquez à votre bout de chou les dangers potentiels et ne le laissez jamais s'affairer seul en cuisine, en particulier s'il est très jeune. L'utilisation des couteaux affutés et des appareils électriques doit faire l'objet d'un apprentissage.
  • Confiez à votre enfant des tâches en rapport avec son âge. Les enfants les plus jeunes peuvent par exemple déjà couper les légumes mous.
  • L'alimentation commence par la vue. Les enfants adorent mettre la table et décorer les plats.
  • Les enfants doivent d'abord apprendre que ranger et cuisiner sont indissociables. N'en demandez pas trop aux plus jeunes, mais confiez-leur de petites tâches de rangement.
  • Félicitez et encouragez votre enfant, même si tout n'est pas parfait. Après tout, devenir cuisinier demande beaucoup de travail. 
  • Et si quelque chose tourne mal: gardez votre calme. Quelques petits morceaux de coquille d'œuf dans la poêle ou des épluchures de pommes de terre un peu épaisses ne sont pas une catastrophe. En cas d'accident, toutefois, il convient de réagir rapidement. Les brûlures doivent être immédiatement passées sous l'eau froide, puis recouvertes d'une compresse stérile. Si la zone brûlée est importante, consultez un médecin sans attendre.

Cours de cuisine avec les tout-petits

Les enfants apprennent mieux quand ils font leurs propres expériences. L'occasion leur en est offerte dans le cadre de cours de cuisine adaptés à leur âge: recettes simples, utilisation limitée des plaques de cuisson et ustensiles de cuisine spécifiques pour les plus jeunes. Bien plus qu'une préparation parfaite, l'essentiel est ici que les enfants s'amusent en cuisinant, qu'ils développent leur dextérité et qu'ils découvrent les différents aliments.

Cela ne doit pas être dangereux. «Les enfants sont très adroits et prudents lorsqu'ils utilisent un économe ou un couteau – il suffit de leur donner des instructions claires et de ne pas les laisser sans surveillance», explique Marianne Botta Diener, nutritionniste et ingénieure agroalimentaire EPFZ.

Au-delà de la préparation des repas, la cuisine joue un rôle très important dans l'éducation. Les enfants découvrent que les repas n'arrivent pas tout prêts sur la table, mais qu'ils sont composés à partir de nombreux aliments sains. Et ils apprennent tout ce que l'on peut faire soi-même. Marianne Botta Diener en est convaincue: «Les enfants qui cuisinent mangent mieux».

Publicité