Les protéines, composants du vivant

Indispensables à l'organisme en pleine croissance, les protéines alimentaires contiennent des acides aminés qui interviennent dans la formation et le maintien des muscles et des organes.

Nombreux sont les aliments sources de protéines

Pour bien grandir, les enfants ont incontestablement besoin de protéines.

On trouve des protéines dans les aliments aussi bien d’origine animale que végétale. La viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers sont d’excellentes sources, mais ils contiennent souvent beaucoup de matières grasses. Une consommation excessive peut provoquer à terme surpoids et autres problèmes de santé.

En Suisse, adultes et enfants absorbent généralement suffisamment de protéines, exception faite des adeptes du véganisme, qui se privent non seulement de viande et de poisson, mais aussi de tout aliment d’origine animale comme les œufs et les produits laitiers. Un tel régime alimentaire n'est pas adapté pour les enfants.

La viande et la charcuterie

Outre des protéines, la viande contient beaucoup de zinc, de fer et de vitamines B. La Société Suisse de Nutrition recommande entre 40 et 85 g de viande cinq fois par semaine au maximum, en privilégiant les viandes maigres comme la volaille, le filet de bœuf ou de porc, les escalopes non panées ou le jambon. La charcuterie étant en général riche en matières grasses et en sel, elle ne devrait si possible être consommée qu’une fois par semaine.

Les légumineuses, les céréales complètes et les légumes

Si vous-même ou votre enfant ne mangez pas du tout de viande, une alimentation végétarienne est tout à fait envisageable. Légumineuses, céréales complètes et légumes aident à satisfaire les besoins en sels minéraux et en vitamines.

Le soja, les lentilles et les haricots rouges ou blancs comptent parmi les meilleures sources de protéines végétales. Les céréales et les noix contiennent elles aussi des protéines.

Les produits laitiers

Les produits laitiers apportent aux enfants non seulement des protéines, mais également de nombreuses autres substances nutritives, surtout du calcium et de la vitamine B2. Le calcium est un sel minéral vital, essentiel à la formation des os et des dents.

Le lait est par ailleurs un excellent carburant énergétique car il contient aussi bien des sucres rapides (sous forme de lactose) que des matières grasses fournissant une énergie plus durable.

Si votre enfant souffre d’une intolérance au lactose, veillez à lui servir des aliments riches en calcium. Ses besoins peuvent aussi être couverts par du yogourt, du fromage blanc ou du fromage. Une tranche de fromage (30 g) correspond à environ 200 ml de lait.


Notre conseil: des protéines pour les réticents au lait

  • Certains enfants n’aiment pas le lait. Vous pouvez ruser en introduisant ce précieux fournisseur de protéines dans des milk-shakes, des yogourts ou du gâteau de riz.
  • Pour préparer vous-même, en deux temps trois mouvements, de délicieux milk-shakes et yogourts aux fruits, mixez 60 à 80 g de fruits mous et bien sucrés (par exemple une demi-banane ou une poignée de fraises) puis mélangez-les avec une tasse de lait ou un yogourt nature.
  • Selon les préférences, vous pouvez y ajouter une cuillerée à café de sucre. Les milk-shakes et les yogourts aux fruits du commerce peuvent contenir quatre, voire six fois plus de sucre.