Andreas: blogueur Hello Family

Un BBQ en forêt avec les enfants? En voilà une bonne idée!

L'été, il n'y a rien de mieux qu'un barbecue en forêt pour se détendre et passer une belle journée en famille. Tout le monde y trouve son compte. Pour nous les adultes, cela signifie pas de cuisine à ranger, et pour les enfants, mille et une façons de s'amuser.

Les beaux jours sont revenus et avec eux l'appel de la forêt. Notre plaisir du week-end: faire nos sacs à dos et partir à l'aventure. Si les grillades au jardin ou sur le balcon sont synonymes, pour nous parents, de stress et de danger permanent (attention, ne vous approchez pas trop près de la bouteille de gaz; non, vous ne pouvez pas jouer au foot ici maintenant, etc.), en forêt, les petits peuvent allumer le feu et faire les grillades avec les grands, pour leur plus grand plaisir! Nous préparons le pique-nique tous ensemble à la maison. Nous confectionnons éventuellement une pâte à pizza pour le pain trappeur (la pâte toute prête de Coop est également un régal), coupons des légumes et mettons le tout dans nos sacs à dos en tâchant de ne rien oublier. Nos enfants ne sont pas peu fiers de pouvoir porter eux-mêmes leurs victuailles, jouer et courir comme bon leur semble. 

Une fois sur place, la première chose à faire est de ramasser du bois. Il existe maintenant plein d'endroits mettant à disposition du bois de chauffage, mais nous préférons ramasser nous-mêmes des brindilles pour le feu: c'est bien plus amusant! Naturellement, nous avons des journaux et des allumettes dans nos sacs à dos, les premières étincelles ne tardent donc pas à jaillir. Là encore, les plus jeunes peuvent prêter main-forte aux adultes et même, sous leur surveillance, allumer le feu.

Pendant que le feu flambe et que se forment de belles braises, chacun part à la recherche d'un bâton pour son cervelas et son pain trappeur. Puis notre fils de six ans taille les brochettes à l'aide de son petit couteau de poche, bien affûté mais à bout rond. De temps à autre, il attise le feu en agitant du papier journal. Même si nous restons à ses côtés, il fait déjà beaucoup de choses tout seul.

Dès que les braises sont prêtes, les enfants entaillent les cervelas pour leur donner des formes rigolotes ou les transformer en personnages et hop sur le feu! A ce moment-là, leur ventre crie vraiment famine et leur patience est mise à rude épreuve. Aussi, nous parents, nous chargeons de surveiller les saucisses tandis qu'ils se jettent sur un paquet de chips ou des légumes crus (concombre, carotte, poivron, etc.). Souvent, nous dégustons les cervelas tièdes.

Avant le repas, mais surtout après, la forêt est investie par nos petits: ils grimpent sur les troncs d'arbres, cherchent des cachettes ou construisent un barrage sur un ruisseau _ bref, ils s'en donnent à coeur joie! 

Les braises tiédies sont idéales pour le dessert: on couper une banane (sans l'éplucher) dans la longueur, on glisse quelques morceaux de chocolat dans la fente, on l'enveloppe dans du papier aluminium, puis on pose le tout dans les braises pendant quelques minutes. Un régal! Cela marche aussi avec des quartiers de pomme ou de poire. 

A la fin de la journée, nous sommes tous fatigués, mais heureux, et attendons les prochaines grillades avec impatience. Même protégés contre les tiques, nous ramenons toujours à la maison des passagers clandestins. Au retour, c'est donc inspection générale! Avouez qu'il serait dommage de gâcher une si belle journée...

Plus d'articles écrits par Andreas

Publicité