Andreas: blogueur Hello Family

Faut-il lui choisir un sport dès l'école enfantine?

«Et ton fils à toi, il pratique quel sport?»... Voilà une question récurrente parmi les parents d'enfants en âge d'aller à l'école enfantine. Quand j'étais petit, mon programme sportif se limitait à jouer à chat perché. Mais aujourd'hui, les petits de cinq ans fréquentent déjà les clubs de sport.

Dans l'entourage de nos enfants, les tournois hebdomadaires organisés en plus des leçons de sport de l'école enfantine et des dépenses physiques quotidiennes semblent ne plus suffire. Les parents tiennent à ce que leurs enfants fassent un sport en club, qui implique si possible, pour être considéré comme un vrai sport, des compétitions régulières. Est-ce vraiment une bonne chose?

Les clubs sportifs participent à cette tendance en fixant l'âge minimum d'inscription toujours plus bas, que ce soit pertinent ou non pour le sport en question. Ils ont sans doute peur que d'autres clubs leur volent la relève.

Je pense que les enfants devraient pouvoir essayer différents sports avant de choisir. Cela éviterait aussi la «guéguerre» entre clubs. Malheureusement, il n'y a pas de solution miracle dans notre commune et le vaste choix de clubs est déstabilisant, pour les petits comme pour les grands. Pour être sûrs d'obtenir une place, beaucoup de parents inscrivent leurs enfants dans tous les clubs potentiellement intéressants, ce qui génère de longues listes d'attente. Nous avons choisi de nous y prendre autrement: l'été dernier, nous sommes allés à une manifestation dans le village voisin, pendant laquelle différents clubs présentaient leur activité et proposaient des leçons d'essai. Notre aîné a pu tester différents sports et, à la fin de la journée, son choix était fait: ce serait le handball, en tout cas pour le moment. Même si nous aurions préféré qu'il n'ait pas à choisir un sport dès l'âge de six ans, il pratique maintenant depuis six mois le handball une fois par semaine.

Il est important d'accompagner l'enfant dans ce processus de choix, mais de le laisser décider lui-même. Car, sur le long terme, il ne poursuivra que s'il est vraiment motivé. Il me paraît essentiel pour cela que les enfants puissent tester plusieurs sports avant d'en choisir un. Cette opportunité existe dans le cadre des leçons hebdomadaires, mais aussi par exemple de camps de vacances ou de journées portes ouvertes. Mais votre enfant sera peut-être heureux de jouer encore un an ou deux à chat perché sur l'aire de jeux, avant de s'engager dans un club où il s'entraînera deux fois par semaine à heure fixe. L'essentiel est que parents et enfants parviennent à se décider sans céder à la pression extérieure.

Plus d'articles écrits par Andreas

Publicité