Jérôme: blogueur Hello Family

Et soudain, je n'ai plus vu mes amis...

Au fond, qu'est-ce qui change quand on a des enfants? Tout.

En théorie, je le savais. Mais j'étais sûr et certain de trouver régulièrement le temps de voir mon groupe de footing ou de prendre une bière avec des amis. J'avais bien vu qu'une fois devenu papa, un de mes collègues avait plus ou moins disparu de la circulation, mais moi, non, bien sûr, je ne changerais rien à ma vie sociale. C'est du moins ce que je pensais.

J'avais tort. Maman reste à la maison avec bébé et papa se remet rapidement à sortir le soir avec ses collègues. Apparemment, il y a des couples qui se satisfont de ce modèle. Mais pour ma part, je n'en ressentais pas le besoin. Je voulais être là pour ma petite famille et profiter de mon bébé. Encore plus après le congé de paternité. Mes amis et mes collègues sont donc passés au second plan. Au lieu de les voir une à plusieurs fois par semaine, je ne les voyais plus qu'une fois par mois. Ou moins. Mais ce n'était pas grave. Ils comprenaient très bien. Certains se trouvaient dans la même situation.

Tout change, même le cercle d'amis

Mais même après plusieurs mois, je voyais mes amis bien moins souvent qu'avant. Les rares soirs où j'étais disponible, j'étais si fatigué que je n'avais aucune envie de sortir. Au lieu de cela, j'ai fréquenté mes collègues devenus parents dans de nouveaux contextes: au lieu de se voir dans un bar, on se retrouvait à l'aire de jeux ou aux fêtes d'anniversaire de nos enfants. 

Au bout de trois ans de paternité, j'ai constaté que ce qui change, ce n'est pas seulement la fréquence à laquelle on voit ses amis ou les lieux que l'on fréquente; c'est aussi les personnes qui constituent notre cercle d'amis. Il y a certaines personnes qu'on perd de vue. Parfois ce n'est pas très grave: enfant ou pas, ce sont des choses qui arrivent. Mais les nouvelles priorités qui surviennent avec la naissance d'un bébé peuvent accélérer ce processus. Il y a d'autres amis qu'on voit moins souvent, mais on apprécie alors d'autant plus le temps qu'on passe avec eux.

Et il y a aussi les amitiés qu'on doit entretenir activement. Il est souvent utile de parler en toute franchise des raisons pour lesquelles on a moins de temps qu'avant. Les gens qui n'ont pas d'enfants n'ont pas toujours conscience des changements qu'implique l'arrivée d'un nouveau membre de la famille.

Mon conseil: parlez ouvertement et sincèrement avec vos amis et soyez patients. Un jour ou l'autre, vous retrouverez du temps pour voir votre groupe de footing ou aller boire une bière avec des amis.

Plus d'articles écrits par Jérôme

Publicité