Vacances et loisirs
Anaïs, blogueuse Hello Family

Les enfants et le sport: pourquoi est-ce important?

Comment se remet-on d'un échec? Les dynamiques qui s'enclenchent sont les mêmes que l'on dispute un match de foot ou que l'on coure un 100 mètres. Les médailles ne sont pas ce qu'il y a de plus important, le sport apporte en réalité toute une série de bénéfices et d'enseignements bien plus précieux.

L'importance des activités sportives pour le développement

Il est scientifiquement prouvé que ceux qui pratiquent un sport depuis l'enfance possèdent un précieux bagage d'expériences. Le sport permet de nouer de nouvelles amitiés et d'apprendre la tolérance, le respect des règles et des autres. C'est aussi utile pour se sociabiliser et c'est à la fois divertissant et instructif. L'activité physique combat aussi les effets de la sédentarité en favorisant le développement correct de la structure osseuse.

A quel âge peut-on commencer à faire du sport et quelle activité choisir?

Quelle que soit l'activité sportive, il est conseillé de commencer à partir de 3 ans. Jusqu'à l'âge de 6 ans, il faut privilégier les activités individuelles comme la gymnastique ou la natation parce qu'elles sollicitent le corps dans son ensemble et qu'elles permettent ainsi un développement optimal. Pour les sports d'équipe, comme le foot ou le volley, il vaut mieux attendre que l'enfant ait au moins 6 ans. Ainsi, votre enfant sera en mesure d'apprécier ces activités collectives dont le but est d'atteindre un objectif commun.

Combien de fois par semaine mon enfant peut-il pratiquer un sport?

Ce qui est fondamental, c'est que les parents respectent les engagements pris pour emmener l'enfant à son activité. Rappelez-vous que ce sont les parents qui donnent l'exemple. Vous voulez que votre enfant soit respectueux des autres personnes et des engagements qu'il prend? Alors montrez-vous capables de la même chose! Pour un enfant, pratiquer un sport deux ou trois fois par semaine est une bonne fréquence.

Compétition ou divertissement?

A l'adolescence, vos enfants peuvent décider s'ils le souhaitent de se lancer dans la compétition. Le devoir des parents, c'est de laisser leurs enfants s'amuser tant qu'ils sont petits, pour que progressivement ils apprennent à gagner, mais aussi à accepter les défaites. Le premier échec sportif sera probablement une leçon de vie importante. Aidez et encouragez vos enfants, allez les voir, soyez leurs fervents supporters, restez près d'eux dans les moments de découragement et si c'est possible, entraînez-vous avec eux. Faites-leur comprendre qu'ils peuvent attendre un soutien inconditionnel de votre part, quelles que soient leurs performances sportives.

Publicité