Nadja: blogueuse Hello Family

Les enfants et l'ambition

Cela va de soi, nous voulons tous que nos enfants regorgent de talent et de motivation, qu'ils s'impliquent sans jamais rien lâcher, et qu'ils soient fiers de leurs petites et grandes réussites.

Nous n'aimons pas les voir collés à leur téléphone ou à leur console de jeu, à n'avoir envie de rien et désintéressés de tout. Et passer leur temps à ne rien faire.

Non! Nous voulons de l'enthousiasme! De la joie de vivre! De la vivacité! Nous voulons de la motivation à l'état pur, celle qui anime une âme d'enfant!

La solution est relativement simple: la réussite stimule la motivation! La réussite favorise l'amour-propre! Toute personne douée pour quelque chose va aussi aimer se perfectionner dans ce domaine. Et se réaliser. Jusqu'ici, pas de problème. Mais encore faut-il trouver sa voie. 

Mes cinq règles d'or

  1. Choisir une activité adaptée:
    Elle permet de trouver un équilibre vital avec l'école. Mais le choix est vaste. Trouver l'activité adéquate est loin d'être aisé. Sélectionnez plusieurs ateliers ou associations avec votre enfant, et inscrivez-le au cours d'initiation. Acceptez que l'activité ne corresponde peut-être pas à votre enfant, même après l'inscription définitive. Ne lui faites pas de reproches à ce sujet. S'il se désintéresse, cherchez autre chose. Ne baissez pas les bras. 
  2. Laisser du temps libre:
    Ne surchargez pas votre enfant en activités de loisirs. Pas la peine qu'il apprenne la danse, le kung-fu, la natation ET le violon. Avoir du temps libre est aussi important. Il doit lui rester du temps pour ne rien faire. Fatigue et surcharge nuisent à la motivation de l'enfant.
  3. Célébrer les succès:
    Félicitez votre enfant et soulignez les efforts, l'énergie et le temps investis. Pas seulement la réussite en tant que telle. Ainsi, il pourra établir un lien entre «effort» et «réussite». Bien sûr, certaines personnes ont plus de facilités que d'autres. Mais comme le dit l'adage: «On n'a rien sans rien». L'enfant l'apprend lorsqu'il peut lui-même en faire l'expérience.
  4. Exprimer ses désirs:
    Discutez avec votre enfant de ce dont il a envie. De ce qu'il voudrait faire et de comment il se voit. Interrogez-le, approfondissez la question. Expliquez-lui que tout est possible s'il s'en donne les moyens. Parlez-lui de vos modèles, de personnes ayant réalisé quelque chose de remarquable dans leur vie. Montrez-lui des films ou des documentaires sur le sujet. Ainsi, vous stimulerez son imaginaire et sa motivation. N'oubliez pas de maintenir le dialogue.
  5. Stimuler sa propre ambition:
    Lorsqu'un exercice ou une activité motive et stimule un enfant, c'est l'occasion pour lui de se surpasser et de renforcer par ailleurs son estime de soi. Toutefois, ce désir doit venir de lui. N'encouragez pas votre enfant à tout-va. Ne lui faites pas porter vos propres attentes. Ne gâchez pas ses chances en lui imposant vos propres ambitions et votre désir de pouvoir et de succès. Votre enfant ne doit être motivé que par ses propres attentes, faute de quoi il risque d'être doublement frustré. D'abord parce qu'il n'a pas atteint son but, ensuite parce qu'il déçoit ses parents.

Notre rôle est de l'écouter et d'accepter qu'il ne fonctionne pas forcément de la même manière que nous. Montrez-lui qu'il existe différentes possibilités afin qu'il trouve lui-même ce qui le motive.

Plus d'articles écrits par Nadja

Publicité