Quand les parents se séparent: comment ménager votre enfant

Si une séparation peut être vécue comme une libération pour les parents, elle est souvent une tragédie pour les enfants. Le moment et la façon que vous choisissez pour annoncer votre séparation et votre attitude influencent fortement la réaction de vos enfants face à ce changement.

Les répercussions d'une séparation sur les enfants

Il n'est jamais facile pour un couple de se séparer. Et quand le couple a des enfants, la situation est encore plus délicate. Si un divorce signe la fin d'une relation pour les parents, il est souvent la fin du monde pour les enfants – en tous cas du monde tel qu'ils le connaissaient jusque-là. Dans les cas les plus graves, une séparation peut entraîner des angoisses d'abandon, des problèmes de santé et des troubles du comportement.

Une séparation n'est pas nécessairement un événement négatif

Que les parents divorcés se rassurent: une étude de l'université Louis-et-Maximilien de Munich a montré qu'un divorce – une fois prononcé – n'avait pas de conséquences négatives chez les enfants. D'après une étude d'observation conduite pendant plusieurs années chez des enfants de divorcés et des enfants issus de «familles traditionnelles», les deux groupes d'enfants ne présentent aucune différence en matière de développement de la personnalité ou de comportement social. Aujourd'hui, les enfants vivent dans des constellations familiales extrêmement diverses, de la famille monoparentale à la famille recomposée sans pour autant être stigmatisés.

Par ailleurs, ils sont tout à fait capables de composer avec la séparation de leurs parents. L'étude a montré que les enfants mettent deux à trois ans pour retrouver un équilibre après la séparation de leurs parents. Evidemment, cela n'est possible que si les parents eux-mêmes s'accommodent de la nouvelle situation et entretiennent une relation de partenaires éducatifs sinon harmonieuse, du moins respectueuse. Si douloureuse que soit une séparation, la question décisive n'est pas de savoir si les parents se séparent, mais bien comment ils se séparent.

Quand et comment annoncer sa séparation aux enfants?

Ne parlez de votre séparation à vos enfants que si elle est définitive pour vous et votre partenaire. Exprimer un désir de séparation unilatéral est aussi vain que parler de séparation sur le coup de la colère pendant une dispute. Cela ne fera qu'inquiéter vos enfants inutilement. Les enfants doivent être mis au courant uniquement si les deux partenaires s'entendent sur le fait que leur relation n'est plus viable et envisagent concrètement de se séparer.

Toutefois, n'attendez pas non plus trop longtemps pour annoncer votre séparation. Vos enfants pourraient en effet se sentir pris au dépourvu et mis devant le fait accompli. Avant que l'un des parents quitte le foyer, laissez suffisamment de temps à vos enfants pour s'habituer à l'idée de la séparation.

Quand le moment le plus propice est arrivé, les deux parents doivent se réunir avec les enfants et parler de la séparation. Evitez d'expliquer en détail les raisons de la séparation. En général, cela ne conduit qu'à la formulation de reproches mutuels qui peuvent nuire à la relation parent-enfant. Essayez de rendre compte brièvement de la situation actuelle et de mettre l'accent sur la situation à venir et ses conséquences pour vos enfants.

Comment annoncer sa séparation aux enfants?

Les tout-petits n'ont encore aucune idée de ce que sont l'amour et les relations de couple. Il importe donc de leur faire comprendre ce que ce changement impliquera pour eux (p. ex. «Maman/Papa va déménager mais jouera encore très souvent avec toi.») Tout comme les enfants plus grands, ils ont particulièrement besoin de tendresse et d'attention pendant cette période. Ils doivent sentir que leurs deux parents seront toujours là pour eux, même si la constellation familiale est en train de changer. Si les enfants voient que les parents contrôlent la situation et s'ils peuvent s'imaginer concrètement leur quotidien après le divorce, ils seront moins angoissés et auront moins tendance à se sentir responsable de la séparation de leurs parents.

Pendant la séparation, les parents doivent toujours s'efforcer de coopérer malgré les dissensions: la priorité est de pouvoir continuer à assurer une éducation commune à leurs enfants. Les enfants pourront ainsi entretenir une relation saine avec leurs deux parents sans avoir mauvaise conscience et sans devoir prendre le parti de l'un ou de l'autre. Dans le cas contraire, les enfants risquent d'en subir les conséquences bien au-delà de la séparation.

Recevez un circuit aquatique

Pour tout achat de douze paquets de couches-culottes Pampers, vous recevrez un circuit aquatique AquaPlay d'une valeur de CHF 79.95!

Publicité