Deborah: blogueuse Hello Family

«Maman, je peux t'aider?»

«Profite tant qu'elle veut bien t'aider. Elle ne proposera plus son aide spontanément au cours des vingt prochaines années!» Voilà ce que m'a dit mon mari récemment alors que je levais à nouveau les yeux au ciel parce que ma fille (2 ans et demi) voulait m'aider à couper les oignons.

J'avais terriblement faim et je voulais préparer rapidement quelque chose pour dîner. Rapidement? Avec l'aide de petites mains potelées, c'est mission impossible.

A l'âge de 1,5-2 ans, c'est-à-dire au début de la phase d'autonomie, notre fille a commencé à s'intéresser vivement à tout ce que nous faisions au quotidien. Rien ne devait lui échapper, elle devait participer et aider à tout.

Pour certaines tâches, notre fille nous aide véritablement, par exemple pour faire cuire du pain, préparer les lessives ou vider le lave-vaisselle. On n'a presque pas eu de casse jusqu'à présent. Elle fait aussi preuve de  beaucoup d'enthousiasme pour s'occuper de son petit frère ou pour retrouver les objets que Maman a égaré entre deux tétées.

Et puis il y a certaines tâches où l'aide d'un petit enfant relève plutôt du sabotage. Par exemple pour plier le linge, une activité qui, dans les faits, ressemble à peu près à ceci: Maman - qui est tout sauf une fée du logis - plie le linge sans gaieté de cœur. Sa fillette veut bien sûr l'imiter. Sauf qu'au lieu d'aller chercher un vêtement sur le séchoir à linge, elle se précipite sur un pull déjà plié et le déplie à nouveau. Maman essaye de garder son calme, ce qui n'est pas toujours facile.

Même si cela peut sembler parfois pénible, il est très important pour le développement de votre enfant qu'il puisse aider ses parents. C'est en participant aux tâches du quotidien, en voulant toujours en faire plus, que l'enfant apprend et se construit. Et cela marche, la plupart du temps, même si Maman doit souvent donner un coup de main et que ça demande beaucoup de temps et de patience. Si vous avez, vous aussi, un enfant très enclin à aider, un conseil, prévoyez toujours assez de temps.

Il y a quand même une tâche qui ne passionne pas du tout notre fille, on aurait pu s'en douter, c'est le rangement!

Plus d'articles écrits par Deborah

Publicité