Mamans solo: les aides auxquelles vous avez droit

A quelles aides ont droit les mères célibataires? La plupart des mamans solo doivent veiller à la dépense. En principe, leur ex-partenaire leur verse une pension alimentaire. Mais elles ont aussi droit à des aides financières de l'État. Nous vous présentons les principales.

Allocation de maternité

A quelles aides financières ont droit les mères célibataires? Nous vous présentons les principales allocations.

Si vous avez travaillé avant la naissance, vous avez droit à une allocation de maternité. Vous recevez une allocation équivalant à 80 % des revenus que vous perceviez avant l'accouchement, mais au maximum 196 francs par jour. Cette allocation vous est versée pendant une durée maximale de 14 semaines et elle est supprimée dès que vous recommencez à travailler. Pour avoir droit à l'allocation de maternité, vous devez remplir certaines conditions préalables. Vous devez avoir été assurée AVS pendant les neuf mois précédant la naissance et vous devez avoir travaillé comme salariée ou indépendante pendant au moins cinq mois d'affilée durant cette période. 

Pension alimentaire

En tant que mère célibataire, vous êtes seule responsable de votre enfant. Quand les enfants sont encore en bas âge, il est souvent impossible de travailler à temps complet. La pension alimentaire mensuelle est destinée à compenser ce manque de revenus. Dans certains cas, le père de l'enfant doit également vous verser une pension à vous, par exemple si vous êtes dans l'impossibilité de travailler à temps plein ou à temps partiel pour des raisons de santé ou parce que vous devez vous occuper de votre enfant.

Le montant de la pension alimentaire est fixé par un juge ou fait l'objet d'une convention d'entretien. Il n'y a pas de réglementation homogène concernant la pension alimentaire. Il existe deux possibilités de calcul du montant de la contribution d'entretien qui sera versée à la mère pour l'enfant:

  • En fonction des revenus du père: en fonction de ce que gagne votre ex-partenaire, votre enfant recevra une pension équivalant à un pourcentage de ses revenus, par exemple entre 15 et 17 % pour un enfant, entre 25 et 27 % pour deux enfants et entre 30 et 35 % pour trois enfants.
  • En fonction des besoins: le montant de la pension mensuelle est déterminé selon vos besoins. Généralement, le calcul s'appuie sur les recommandations de l'administration pour la jeunesse et le conseil (Amt für Jugend und Beratung) du canton de Zurich. 

L'ex-partenaire est tenu de payer la pension alimentaire jusqu'à la majorité de l'enfant ou jusqu'à la fin de sa formation initiale. Cependant, cette obligation ne s'applique que si les revenus du père sont supérieurs au minimum vital. 

Si, contrairement à son devoir, le père paye la pension en retard ou s'il ne la paye que partiellement, voire pas du tout, vous pouvez faire une demande d'avance de contributions d'entretien et d'aide au recouvrement. Pour ce faire, vous aurez besoin du jugement attestant de votre situation. Les autorités compétentes vous permettent d'obtenir une avance pour les contributions d'entretien courantes dues par l'ex-partenaire lorsque ce dernier ne respecte pas son obligation d'entretien et vous aident à obtenir le versement de la pension lorsque le débiteur néglige son obligation d’entretien.