Rechercher un appartement quand on est parent solo

Le quotidien des parents célibataires n'est pas de tout repos. La recherche d'un appartement en est un bon exemple. Quand on est maman solo, on dispose d'un budget limité. Pas facile dans ces conditions de trouver l'appartement idéal. Nous vous présentons les aides auxquelles vous avez droit.

Aides pour les mamans solo à la recherche d'un appartement

Aides pour les mamans solo à la recherche d'un appartement.

Un budget serré et un marché immobilier en surchauffe: pour de nombreux parents célibataires, la recherche d'un appartement n'est pas chose facile. A ces difficultés s'ajoute la nécessité d'aller vite car après une séparation, il est préférable de quitter rapidement l'ancien domicile familial. Souvent, les pères et les mères célibataires doivent jongler entre leur travail, l'éducation des enfants et les tâches domestiques. Pendant la phase de stress que constitue la recherche d'un appartement, les centres d'aide sociale et les associations proposent un soutien aux parents solo.

Il existe notamment deux institutions pouvant soutenir les familles monoparentales: la Fédération Suisse de familles monoparentales (FSFM) ou la fondation d'aide aux mères Stiftung Mütterhilfe. Ces organismes ne sont pas les seuls à venir en aide aux mamans solo recherchant un appartement. Le mieux est de vous informer sur les centres d'aide présents dans votre région. 

Logements sociaux pour les familles monoparentales

Pour permettre aux familles à faibles revenus de payer leur loyer, la Confédération a mis en place les aides à la personne. Par ailleurs, plusieurs millions de francs sont investis chaque année dans la construction de logements sociaux à loyers modérés. Ces chantiers sont conduits par des coopératives de construction d'utilité publique. Elles s'engagent à attribuer les appartements à des destinataires bien particuliers, comme les familles, les personnes âgées ou les ménages à faibles revenus.

Ces dernières années, l'augmentation continue des loyers a fait grimper l'intérêt des locataires pour les logements sociaux. C'est pourquoi les coopératives ont mis en place des listes d'attente pour les personnes intéressées. Mais ne vous laissez pas décourager. Informez-vous sur les coopératives de votre région. Vous pouvez les contacter et leur expliquer votre situation personnelle. Avec un peu de chance, vous obtiendrez un logement social plus rapidement que vous ne le pensez. 

La colocation comme alternative

Vous connaissez d'autres parents élevant seuls leur(s) enfant(s)? Peut-être avez-vous déjà pensé à la colocation? Ce modèle permet aux parents solo de s'entraider au quotidien dans la garde des enfants et de partager le loyer. 

Cependant, pour éviter tout conflit, vous devez clarifier en amont toutes les modalités de la colocation. Cela concerne aussi bien l'emploi du temps des différents colocataires que leurs préférences en matière d'éducation ou leurs attentes sur le plan domestique. Bien s'entendre avec quelqu'un n'est pas la garantie d'une colocation harmonieuse. Si vous avez trouvé une personne avec qui vous aimeriez partager un appartement, vous devez tenir compte du fait que chacun des membres de la «famille» ainsi recomposée aura besoin de sa sphère privée. Concrètement, cela implique que chaque parent et chaque enfant devra disposer d'une pièce bien à lui.

Foyers pour mamans solo

Dans de nombreuses communes, il existe des offres d'hébergement spécifiques destinées aux mères célibataires et aux femmes enceintes à la recherche d'un appartement. Ces établissements appelés lieux d'accueil mère-enfant proposent aux mamans un hébergement à prix modéré et des services d'aide pour gérer le quotidien et la garde des enfants. Cependant, ces centres ont uniquement vocation à fournir une aide temporaire. Ils ne représentent pas une solution d'hébergement à long terme. Chaque lieu d'accueil mère-enfant établit ses propres règles en matière de durée d'hébergement et de services complémentaires. 

Tomber sur le bon propriétaire

«Ne pas désespérer»: telle doit être la devise des mamans solo qui recherchent un appartement. La chance peut vous donner un coup de pouce. A part les fondations, il existe des propriétaires qui louent leur appartement en priorité à des mères célibataires car ils savent à quel point leur situation est difficile sur le marché de l'immobilier. Alors ne baissez pas les bras si vous venez d'essuyer un nouveau refus: ne partez pas vaincue d'avance!