Noël avec les enfants: qui apporte les cadeaux?

Dans notre famille, Noël a toujours été une fête très importante. Notre rituel commence le matin du 24 décembre, quand toute la famille décore le sapin de Noël. Il se poursuit avec trois fêtes, dans la famille proche et chez les grands-parents.

Je nous revois encore, enfants, attendre impatiemment dans une pièce à part. Nous étions bien pourvus en biscuits, mais nous avions hâte d'entendre la cloche qui nous donnerait le signal pour sortir de la pièce. Quand la cloche tintait, cela voulait dire que l'enfant Jésus était passé et nous avait apporté nos cadeaux. C'était un moment magique.

Bien avant d'avoir des enfants, je savais que je perpétuerais cette tradition. Pour mon mari, Noël n'était pas très important, mais il a accepté ma décision... même s'il reste parfois perplexe devant notre frénésie familiale autour de Noël.

Au premier Noël de ma fille, nous n'avons pas reproduit le rite de la cloche et des cadeaux. Elle n'avait que 3 mois et demi et j'étais encore bien trop occupée à m'habituer à mon nouveau rôle de maman. Mais pour son deuxième Noël, il n'y avait plus aucune raison de ne pas poursuivre la tradition familiale, à ma plus grande joie et à celle de ses tantes, oncles, grands-parents et arrières-grands-parents. Tandis que ma fille était dans la pièce d'à côté – avec quelqu'un pour veiller sur elle, naturellement –, nous avons allumé les bougies du sapin, placé les cadeaux et fait tinter la cloche magique.

Mais ma fille n'a pas eu la réaction escomptée. En fait, tout cela l'a plus ou moins laissée de marbre. Bien sûr, elle a jeté un œil sur le sapin et les cadeaux, mais elle est repartie bien vite explorer le reste de l'appartement. «Ok, c'était sans doute trop tôt», avons-nous pensé et nous n'avons rien laissé paraître de notre déception.

Cette année, cela devrait mieux se passer. Aujourd'hui, elle a conscience de l'importance des fêtes. Elle nous parle encore de sa fête d'anniversaire et du gâteau que nous lui avions préparé. De même qu'elle nous parle du sapin et des cadeaux qu'elle va bientôt recevoir. Elle insiste même pour que nous chantions régulièrement des chants de Noël. 

Enfant Jésus ou père Noël?

Pour moi, il n'a jamais été question que le père Noël apporte les cadeaux (comme c'est le cas en Allemagne ou aux Etats-Unis). En ce qui concerne Noël, je suis traditionaliste. D'ailleurs, les cadeaux et la personne qui les apporte ne sont pas très importants. Ce qui compte, c'est que la famille se réunisse et que les parents fassent de cette fête un moment magique pour leurs enfants, tout comme elle l'a été pour eux quand ils étaient petits.

Deborah, blogueuse Hello Family

Publicité